Altcoin monte en flèche de 23% après avoir annoncé une initiative durable et avoir été « tenu » par des baleines

Temps de lecture :2 Minutes, 11 Secondes

Ce jeudi (23), MATIC, le jeton de Polygon, la solution de second rang d’Ethereum, a enregistré une hausse de 23 % au cours des dernières 24 heures. À l’heure actuelle, MATIC se négocie à 0,50 $, indiquant également un rallye hebdomadaire de 30 %, selon les données du site Web CoinMarketCap.

Pourtant, le jeton est encore loin du prix de 0,66 $ enregistré plus tôt ce mois-ci. Comme le marché plus large de la cryptographie, MATIC a également chuté de manière significative par rapport aux sommets de décembre 2021, lorsqu’il a affiché un record de 2,92 $. Depuis, son prix a chuté de plus de 83 %.

Les baleines et la compensation carbone

La récente hausse du prix MATIC survient après des semaines d’accumulation de baleines. Selon le fournisseur de données blockchain Santiment, les détenteurs de 10 000 et 10 millions de jetons MATIC ont collectivement augmenté leurs allocations de 8,7 % au cours des six dernières semaines.

La flambée des prix fait suite à l’annonce que Polygon s’est associé au marché du carbone blockchain KlimaDAO dans le but d’atteindre la neutralité carbone.

Dans un article publié mercredi (22), JeuxServer a révélé qu’il avait supprimé 400 000 dollars de crédits carbone, affirmant que les 104 794 tonnes de gaz à effet de serre que ces crédits représentent équivalaient à « l’intégralité de la dette carbone du réseau ». depuis sa création ».

Dans une déclaration accompagnant la nouvelle, Sandeep Nailwal, co-fondateur de Polygon, a déclaré que l’industrie de la blockchain « doit faire bien plus que promettre de ne pas augmenter. [ainda mais] le problème » de la crise environnementale. « Atteindre la neutralité carbone est une première étape importante, mais il reste encore du travail à faire », a-t-elle ajouté.

Cette réalisation fait suite à une annonce publiée en avril 2022 selon laquelle l’écosystème Polygon vise à être négatif en carbone grâce à l’acquisition de crédits carbone et au « financement de projets qui utilisent la technologie du carbone pour lutter contre le réchauffement climatique ».

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br