Celsius retire sa motion visant à réembaucher l’ancien directeur financier

Temps de lecture :2 Minutes, 18 Secondes

Celsius Network a retiré sa motion visant à réembaucher l’ancien directeur financier Rod Bolger. L’entreprise avait prévu de l’engager pour l’aider dans la procédure de faillite.

La plate-forme de prêt Celsius a retiré sa requête visant à embaucher l’ancien directeur financier Rod Bolger, selon un dossier déposé auprès du tribunal du district sud de New York. La société avait déposé une requête pour embaucher Bolger au début du mois, affirmant qu’elle avait eu besoin de son expertise pour l’aider à naviguer dans la procédure de faillite.

Le retrait a lieu juste avant l’audience prévue le 8 août. Celsius avait prévu de réembaucher Bolger avec un salaire de 92 000 $ par mois pour une période minimale de six semaines. Bolger avait démissionné de l’entreprise, au service de la période de préavis de huit semaines. Il était l’ancien directeur financier de la Banque Royale du Canada et des divisions de la Bank of America.

Les investisseurs avaient également contesté la décision de réembaucher Bolger. Les avocats de certains investisseurs ont déposé une objection, affirmant que Celsius avait fourni « peu de détails » sur les raisons pour lesquelles son expertise était nécessaire. Un avocat a déclaré que la décision « reflète un niveau d’indifférence impitoyable envers les clients de Celsius ».

Celsius endure toujours une période difficile

La saga Celsius a été chargée de drames, et il reste à avoir une forte emprise sur l’attention du monde entier. Ses clients, quant à eux, sont confrontés à une vision pessimiste et il faudra peut-être des années avant qu’ils n’aient accès à leurs fonds.

La société a également fait face à une violation de données récemment, ajoutant à ses malheurs. Un résident de l’Arkansas a également déposé un recours collectif contre l’entreprise. Cette série d’incidents ne facilite pas la tâche de Celsius alors qu’elle tente de sortir de ses difficultés financières.

Voyager va reprendre les retraits

Il y a eu des développements positifs dans l’affaire Voyager, ce qui devrait apporter un certain soulagement aux clients. La société a annoncé dans un article de blog qu’elle reprendrait les retraits jusqu’à 100 000 dollars sur une période de 24 heures à partir du 11 août.

Voyager a récemment reçu le feu vert pour restituer 270 millions de dollars à ses clients. Il aurait également plusieurs offres sur la table et en aurait même reçu une d’Alameda Research et FTX. Les avocats du cabinet ont déclaré que cette offre était faible et que la société est ouverte aux « propositions sérieuses ».

Clause de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site Web sont publiées de bonne foi et à des fins d’information générale uniquement. Toute action que le lecteur entreprend sur les informations trouvées sur notre site Web est strictement à ses risques et périls.

Voir l’article original sur beincrypto.com