La Chambre de commerce numérique obtient l’autorisation de se joindre au procès SEC contre Ripple

Temps de lecture :1 Minutes, 36 Secondes

Un groupe de défense des cryptomonnaies aux États-Unis, la Chambre de commerce numérique (CDC), a reçu l’approbation de la Cour du district sud de New York pour participer en tant qu’amicus curiae à l’affaire de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis contre Ripple Labs. Le statut d’« ami de la cour » leur permet d’assister une cour en fournissant des informations, une expertise ou un aperçu.

Une ordonnance a été signée par la juge Analisa Torres mercredi. Le CDC déposera son mémoire avant le 26 septembre.

Tout en expliquant son intérêt pour l’affaire, l’équipe juridique du CDC a souligné les conséquences profondes de la décision de justice ; à savoir, si la loi applicable aux opérations sur titres est correctement distinguée de celle applicable aux opérations secondaires.

L’affaire a été ouverte en 2020 lorsque la SEC a allégué que Ripple et ses dirigeants Brad Garlinghouse et Christian Larsen avaient vendu XRP en tant que titres non enregistrés d’une valeur de plus de 1,38 milliard de dollars. Le résultat de cette affaire pourrait déterminer si XRP est un titre. Si le juge se prononce en faveur de la SEC, cela pourrait être le précédent dont la commission a besoin pour intenter une action en justice contre d’autres projets de cryptographie qui ont vendu des jetons similaires à XRP.

Lié: Le commissaire de la CFTC visite les bureaux de Ripple alors que la décision dans l’affaire SEC se profile

Réagissant à la demande du CDC pour un statut d’amicus curiae, la SEC a demandé au tribunal d’accorder du temps et des pages supplémentaires si davantage de mémoires d’amicus sont autorisés. Ripple s’est opposé à la demande de la SEC, la qualifiant de « énième tentative transparente de retarder davantage la résolution de cette affaire ».

En juillet, la SEC a tenté d’abroger le statut « amici curiae » des détenteurs de XRP, mais la juge Analisa Torres a rejeté la demande.