Avec l’aide de Binance, les autorités américaines ont pu saisir 4,4 millions de dollars liés aux activités criminelles de hackers nord-coréens