La Russie utilisera les échanges de crypto-monnaie pour les transactions transfrontalières

La Russie utilisera les échanges de crypto-monnaie pour les transactions transfrontalières

Dans une étape révolutionnaire, la Russie a annoncé qu’elle utiliserait les échanges de crypto-monnaie pour faciliter les transactions transfrontalières, signalant un changement radical de sa position envers les crypto-monnaies. Comme cette décision s’aligne sur la tendance mondiale à la finance numérisée, elle pourrait déclencher une vague d’innovation et intensifier la concurrence dans l’industrie de la cryptographie.

Cette décision est une tentative stratégique d’atténuer les risques potentiels liés aux sanctions et aux menaces de cybersécurité pour les infrastructures et de résoudre le problème de la domination du marché.

Réglementation en Russie pour les échanges de crypto-monnaie

Oleg Ogienko, directeur des relations gouvernementales de BitRiver, préconiserait l’établissement de réglementations pour les organisations cryptographiques indépendantes plutôt que la création d’un échange national de crypto-monnaie. Il pense que cette approche stimulerait la croissance d’une industrie de la cryptographie compétitive en fournissant une plate-forme innovante pour son développement.

En outre, Ivan Gostev, directeur commercial de GIS Mining, soutient la proposition, affirmant qu’un cadre réglementaire concurrentiel pour les échanges de crypto-monnaie pourrait stimuler l’innovation et la croissance. Il note que si certains pays ont élaboré des lois réglementaires pour les échanges de crypto-monnaie, ils ont permis une évolution organique de l’industrie.

Surtout, Gostev souligne que les échanges de crypto-monnaie peuvent fonctionner dans un cadre réglementaire strict sans compromettre leur potentiel d’innovation. Il suggère d’octroyer des licences aux plateformes et d’appliquer des rapports financiers stricts et des mesures de lutte contre le blanchiment d’argent. En outre, il appelle à des protections contre les violations de données et à la sécurité des communications, ainsi qu’à des restrictions sur le volume des transactions pour éviter les hausses de prix.

Restrictions proposées par Oleg Ogienko

Oleg Ogienko estime que l’accès aux investisseurs inexpérimentés devrait être limité, en particulier dans les premiers stades. Il doit y avoir des exigences spécifiques pour les échanges étrangers de crypto-monnaie cherchant à opérer en Russie, notamment en ce qui concerne la sécurité et la confidentialité des informations des clients russes.

À la lumière des sanctions, les plateformes cryptographiques pourraient être une bouée de sauvetage pour les entreprises nationales, leur permettant de gérer les transactions internationales. Cependant, Alexei Tarapovsky d’Anderida Financial Group met en garde contre d’éventuelles nouvelles restrictions.

Cependant, cela met en évidence l’intérêt croissant des Occidentaux pour les crypto-monnaies pour les paiements transfrontaliers. Les crypto-monnaies traiteraient déjà des paiements annuels d’environ 10 milliards de dollars.

Voir l’article original sur criptoinforme.com