Une banque française va lancer des obligations vertes Ethereum

Une banque française va lancer des obligations vertes Ethereum

Actuellement, il existe une forte tendance parmi les banques européennes à proposer des produits basés sur le marché des devises numériques. L’institution ayant fait l’incursion la plus récente est la Société Générale, la troisième banque la plus importante de France. Le conseil d’administration a récemment annoncé l’émission d’obligations vertes Ethereum pour ses clients.

Cette mesure du prêteur intervient au milieu de nouvelles positives sur le marché des crypto-monnaies. En outre, la loi MiCA entrera bientôt en vigueur sur le vieux continent, suggérant un environnement favorable au commerce de ces actifs. Comme le montre la note officielle de la société, le bonus sera émis sous forme de jeton utilitaire dans la blockchain Ethereum susmentionnée.

Parmi les caractéristiques de cette offre, il s’agit d’une obligation senior non garantie de 10 millions d’euros. De même, il a une maturité convenue de 3 ans. Le conseil d’administration de la banque souligne les avantages d’enregistrer ce bonus sur la blockchain. En ce sens, cela va dans le sens d’une sécurité, d’une transparence et d’une rapidité accrues.

Avec ce précédent, ils cherchent à élargir l’entrée du monde financier dans la technologie blockchain en tant qu’outil de certification et référentiel de données, expliquent-ils.

Les obligations vertes Ethereum sont la première étape

Les institutions bancaires européennes travaillent à plein régime pour rejoindre le boom de la cryptographie qui accompagnera MiCA. Par conséquent, ces obligations vertes basées sur Ethereum de la Société Générale peuvent être considérées comme la première d’une série d’initiatives des prêteurs européens.

Il convient de mentionner qu’il existe en Europe une forte culture financière liée aux crypto-monnaies. Cependant, cela se réduit aux soi-disant fintechs. Pendant ce temps, les banques s’adaptent plus lentement. Les directeurs des institutions comprennent que rester sur place n’est pas une bonne chose, sachant que les gens pourraient les abandonner au fil des années.

Avec cela sur la table, les prêteurs n’ont d’autre choix que de se lancer dans cette technologie naissante. Alors que les crypto-monnaies gagnent du terrain auprès des investisseurs particuliers et institutionnels, les banques qui les fournissent à ces capitalistes auront un avantage.

Bien que le secteur des cryptomonnaies sorte à peine d’un sommeil douloureux, les projections futures sont remarquablement optimistes. Cette dernière devient plus visible dans la technologie sous-jacente à ces actifs, la blockchain. Pour la Société Générale, les obligations vertes basées sur le réseau Ethereum pourraient être la première option dédiée à ses clients.

Il est important de mentionner que cette alternative aux obligations vertes n’est pas inédite. En février de cette année, les autorités de Hong Kong ont émis une tokenisation de ce type d’obligation d’une valeur de 100 millions de dollars.

Voir l’article original en espagnol

Prime Video sur Amazon.fr
Découvrez un monde infini de divertissement avec Prime Video d’Amazon. Inscrivez-vous dès maintenant pour profiter d’un essai gratuit de 30 jours et plongez dans vos séries et films préférés, où que vous soyez !