Les développeurs de GTA ont interdit l’intégration de NFT dans les mods du jeu

Temps de lecture :1 Minutes, 6 Secondes

Le développeur Rockstar Games s’est opposé à l’introduction de jetons non fongibles (NFT) et d’autres actifs numériques sur des serveurs tiers pour ses jeux Grand Theft Auto.

La société a également interdit la création de nouvelles missions, cartes ou histoires basées sur GTA, l’utilisation abusive de la propriété intellectuelle, la vente de monnaie virtuelle et de « loot boxes » contre de l’argent réel.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Malgré les restrictions, Rockstar Games est indulgent avec les serveurs GTA RP, mais se réserve le droit de s’opposer à tout projet tiers basé sur le jeu.

Le studio n’a pas parlé des mesures qui seront appliquées aux contrevenants aux règles. Par exemple, en septembre, la société MyMetaverse, axée sur le métaverse, a intégré NFT dans ses propres serveurs GTA.

Mojang Studios, le studio derrière Minecraft, a déclaré plus tôt qu’il « ne prend pas en charge ni n’autorise » l’introduction de la technologie blockchain et des jetons non fongibles dans le jeu.

Rappelons qu’en juillet, le responsable de l’Epic Games Store, Tim Sweeney, avait déclaré que le magasin de jeux vidéo numériques ne prévoyait pas d’abandonner les projets utilisant les NFT.

Lisez les actualités ForkLog bitcoin dans notre Telegram – actualités, cours et analyses sur les crypto-monnaies.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte ? Sélectionnez-le et appuyez sur CTRL + ENTRÉE

Voir l’article original sur forklog.com