L’échange africain de bitcoins Yellow Card lève 40 millions de dollars

Temps de lecture :1 Minutes, 15 Secondes

Selon un communiqué de presse, la bourse africaine de crypto-monnaie Yellow Card a levé 40 millions de dollars dans le cadre d’un cycle de financement de série B dirigé par la société de capital-risque Polychain Capital.

Le financement a également été fourni par Valar Ventures, Third Prime Ventures, Sozo Ventures, Castle Island Ventures, Fabric Ventures, DG Daiwa Ventures, The Raba Partnership et d’autres.

« Ce cycle sur le marché actuel démontre non seulement la résilience de notre équipe, mais confirme également l’appétit et le besoin de crypto-monnaies en Afrique », a déclaré Chris Maurice, PDG et co-fondateur de la plateforme.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

L’équipe Yellow Card utilisera les fonds pour intensifier les activités, créer de nouveaux produits et conclure des partenariats.

L’échange de crypto-monnaie a été lancé en 2019 et est représenté dans 21 pays, selon le rapport. La plate-forme vous permet d’échanger Bitcoin, Ethereum, stablecoins et autres crypto-monnaies.

En septembre 2021, Yellow Card a clôturé une ronde de série A de 15 millions de dollars dirigée par Valar Ventures, Third Prime et Castle Island Ventures, avec la contribution de Jack Dorsey’s Square et Coinbase Ventures.

Rappelons qu’à l’été 2022, les autorités de la République centrafricaine ont annoncé le programme Sango, qui aidera le pays à entrer dans l’industrie de la crypto-monnaie.

Lisez les actualités ForkLog bitcoin dans notre Telegram – actualités, cours et analyses sur les crypto-monnaies.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte ? Sélectionnez-le et appuyez sur CTRL + ENTRÉE

Voir l’article original sur forklog.com