Le responsable de l’échange de crypto Coinbase a proposé d’accepter Bitcoin en Argentine et au Brésil. Pourquoi l’idée a-t-elle été critiquée ?

Temps de lecture :5 Minutes, 33 Secondes

Dimanche, les représentants des gouvernements du Brésil et de l’Argentine ont fait une déclaration conjointe sur les préparatifs de la création d’une monnaie commune qui pourrait entrer en circulation parallèlement au peso argentin et au réal brésilien. Une telle innovation renforcera potentiellement les relations économiques entre les deux pays. Dans le même temps, le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, a réagi à la nouvelle avec une proposition intéressante – il a déclaré que le Brésil et l’Argentine devraient prêter attention à l’adoption du Bitcoin comme monnaie commune. Dans le même temps, tout le monde n’a pas apprécié l’idée des représentants bien connus de l’industrie de la blockchain.

Напомним, BTC ещё в сентябре 2022 года стал легальным платёжным средством в Сальвадоре — небольшом государстве в Центральной Америке. Криптовалюта также входит в государственный резерв страны, хотя продолжительное падение её цены в прошлом году пока принесло только убыток от постоянных раундов инвестиций за счёт государственных средств.

Bitcoin appartient également aux plus grandes entreprises du monde, dont certaines sont également publiques. Traditionnellement, le leader parmi eux est MicroStrategy, qui compte aujourd’hui 132 500 bitcoins d’une valeur de 3,03 milliards de dollars. Dans le même temps, le moins pour ce poste est de 999 millions, soit près de 25%.

Graphique des achats de Bitcoin par MicroStrategy

Quels pays acceptent le Bitcoin ?

Armstrong a publié sa déclaration sur Twitter. Selon lui, passer au Bitcoin serait un bon pari à long terme pour les économies argentine et brésilienne.

Quels pays acceptent le Bitcoin ?  Le PDG de Coinbase, Brian Armstrong.  Une photo.

Brian Armstrong, PDG de Coinbase


Понять причины подобного достаточно просто — особенно с учётом актуальных событий в мировых экономиках. Всё же у Биткоина не только ограниченное максимальное предложение в 21 миллион монет, но и фиксированные темпы выпуска, которые вдобавок снижаются в два раза каждые 210 тысяч блоков или приблизительно четыре года.

Cependant, il est assez difficile de croire à une transition à part entière vers une crypto-monnaie dont l’émission n’est pas contrôlée par les autorités. Au mieux, le BTC pourrait être une monnaie nationale supplémentaire, comme c’est le cas au Salvador.

Selon des sources de Cointelegraph, tout le monde n’était pas très enthousiaste à propos de l’idée de Brian. Par exemple, le fondateur et PDG de Global Macro Investor Raul Paul s’est opposé à la proposition d’Armstrong avec l’argument suivant.

Actuellement, personne ne peut avoir une monnaie nationale avec une volatilité de 100%, dont le prix diminue de 65% pendant un cycle de marché baissier et décuple pendant une course haussière. Il serait difficile pour une entreprise de planifier ou de couvrir les risques dans un tel environnement.

Это действительно так. Впрочем, бизнесы, которые взаимодействуют с цифровыми активами, чаще всего переводят их в фиат сразу после проведения сделок. Это упрощает налогообложение и позволяет вести легальную деятельность во многих странах.

Quels pays acceptent le Bitcoin ?  Responsable de Global Macro Investor Raul Paul.  Une photo.

Responsable Global Macro Investisseur Raul Paul

Un utilisateur nommé Milky a soutenu l’argument de Paul. Selon lui, Bitcoin a un bien meilleur cas d’utilisation dans l’économie de tout un État. Voici la réplique pertinente.

Quiconque pense que le Bitcoin pourra un jour remplacer la monnaie traditionnelle ne comprend pas l’essence du BTC. La seule véritable utilisation du Bitcoin est en tant que réserve de valeur pour soutenir la monnaie, qui était auparavant le rôle joué par l’or. Et ce type est aussi le PDG de Coinbase.

Отметим, что фиксированное предложение Биткоина также создало бы проблемы в развитии бизнеса. Всё же выпуск дополнительного объёма фиата в оборот в том числе провоцирует рост экономической активности населения, которое получает финансовые займы.

Quels pays acceptent le Bitcoin ?  Le prix du Bitcoin change trop rapidement à différentes périodes.  Une photo.

Le prix du bitcoin change trop rapidement sur différentes périodes

Vous devez également tenir compte de la faible vitesse de transaction de Bitcoin – en particulier par rapport aux systèmes de paiement traditionnels. Ici, en contre-argument, on peut rappeler l’existence du Lightning Network, mais jusqu’à présent cette solution de deuxième couche n’a pas atteint un niveau de développement suffisant pour satisfaire les besoins de tout un pays. De plus, il n’est pas très demandé, même parmi les fans dévoués de Bitcoin.

Rappelons que dans le même El Salvador, Bitcoin n’est pas devenu la seule monnaie. Il existe comme une option supplémentaire pour les entreprises et les citoyens qui peuvent utiliser l’actif numérique. Le dollar circule dans le pays, et maintenant il est impossible de le refuser. Dans le même temps, compte tenu de la volatilité, Bitcoin ne pourrait pas devenir une option attrayante pour le bloc économique commun de l’Argentine et du Brésil, il est donc peu probable que la proposition d’Armstrong soit sérieusement intéressée.

😈 БОЛЬШЕ ИНТЕРЕСНОГО МОЖНО НАЙТИ У НАС В ЯНДЕКС.ДЗЕНЕ!

Les risques élevés associés à la cryptographie sont également devenus un sujet de discussion en Afrique du Sud, selon Decrypt. Lundi, le Conseil de réglementation de la publicité d’Afrique du Sud a publié de nouvelles règles exigeant que les annonces de crypto-monnaie « indiquent clairement qu’investir dans des actifs cryptographiques peut entraîner une perte de capital car leur valeur est volatile et peut augmenter ou baisser ».

Les lignes directrices publiées stipulent que le matériel promotionnel doit être équilibré et rédigé simplement, en évitant la présentation des performances passées, afin de « créer une impression favorable du produit ou du service annoncé ». Les leaders d’opinion locaux « ne peuvent partager que des informations factuelles » et « n’ont pas le droit de donner des conseils sur le trading ou l’investissement dans des actifs cryptographiques », ainsi que « de promettre des avantages ou de la rentabilité ».

Quels pays acceptent le Bitcoin ?  Nouvelles règles pour la publicité crypto en Afrique du Sud.  Une photo.

Nouvelles règles pour la publicité crypto en Afrique du Sud

De toute évidence, ce sont les bonnes réglementations : de nombreuses plates-formes de cryptographie annoncent leurs services avec des avantages potentiels irréalistes pour les clients. Lorsqu’ils perdent de l’argent, ils sont déçus par la cryptographie, ce qui ne fait que nuire à l’image de l’industrie. Un exemple en est la plate-forme d’atterrissage Gemini Earn, qui permettait aux utilisateurs de gagner des intérêts en échange de leurs dépôts. En novembre, il a cessé de fonctionner en raison des problèmes financiers de Genesis, qui auraient à leur tour été causés par la connexion de ce dernier avec le fonds de cryptographie Three Arrows Capital. Il a fait faillite il y a quelques mois.


Мы считаем, что идею Брайана Армстронга вряд ли можно назвать удачной. И хотя Биткоин — это действительно надёжные цифровые деньги, использовать данную криптовалюту для ежедневных транзакций достаточно неудобно и дорого. К тому же как показывает опыт инвестиций в BTC от Сальвадора, далеко не каждую связь с цифровым активом можно считать удачной. Ну а с учётом волатильности монет и нынешнего глубокого медвежьего тренда в подобные перспективы верится ещё сложнее.

Cherchez des choses encore plus intéressantes dans notre chat crypto de millionnaires. Nous y aborderons d’autres sujets qui, d’une manière ou d’une autre, affectent le secteur de la finance décentralisée.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE CANAL TÉLÉGRAMME. VOICI PLUS DE NOUVELLES INTÉRESSANTES.

Voir l’article original sur 2bitcoins.ru