Le président de la BCE a annoncé la valeur zéro des crypto-monnaies. Quelle est la raison des réclamations?

Temps de lecture :4 Minutes, 14 Secondes

Alors que Bitcoin s’apprête à vivre un nouvel « hiver crypto », les attaques des critiques en direction de la cryptomonnaie se font de plus en plus dures. La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, peut également faire partie de leur camp. Dans une émission en direct de l’émission télévisée néerlandaise « College Tour », Lagarde a déclaré sans ambages que considère les événements récents sur le marché de la cryptographie comme une preuve claire du manque de valeur des actifs cryptographiques. Parlons de ce qui s’en vient plus en détail.

Notez que tous les représentants des banques ne continuent pas à critiquer les actifs numériques. Les experts de Goldman Sachs ont notamment commenté la veille la situation sur le créneau des pièces. À en juger par les résultats de leur analyse, la perspective d’un effondrement du marché de la cryptographie n’affectera en rien l’économie mondiale. En savoir plus sur le point de vue des analystes dans un article séparé.

Pourquoi Bitcoin est-il critiqué ?

Il s’avère que pour Lagarde elle-même, le récent effondrement du marché de la cryptographie n’a pas été une surprise. Voici une de ses citations à ce sujet, publiée par le point de presse Decrypt.

Ma très humble évaluation est que les crypto-monnaies ne valent rien. Ils ne reposent sur rien. Il n’y a pas d’actif sous-jacent pour servir d’ancrage de sécurité. Je dis depuis le début que les actifs cryptographiques sont des investissements hautement spéculatifs et à haut risque.

Здесь сразу важно отметить, что обычные фиатные деньги точно так же ничем не обеспечены, то есть печатаются исключительно из воздуха. Такое положение событий стало актуальным после отказа от золотого стандарта для доллара, в результате чего за его ценностью также перестало что-либо стоять. Однако Лагард почему-то об этом не упоминает и преподносит в роли необеспеченного актива исключительно криптовалюты.

Christine Lagarde, présidente de la BCE

Lagarde a déclaré que trop de jeunes investissent dans les crypto-monnaies dans l’espoir d’un revenu permanent, mais qu’ils finissent par être victimes de la volatilité du marché, c’est-à-dire de fortes variations de la valeur des actifs. Selon elle, les crypto-investissements ne devraient être accessibles qu’à un cercle restreint de personnes.

Cela ne devrait être fait que par des personnes aux yeux écarquillés, car elles peuvent tout perdre. Je veux dire, le marché de la cryptographie a chuté de 20 % la semaine dernière.

Рынок цифровых активов действительно выдал проседание, однако важно помнить и о его способности к росту. В частности, даже один Биткоин увеличился в цене более чем в десять раз после обвала в марте 2020 года на фоне распространения пандемии. Опять же, об умении криптовалют увеличиваться в цене представитель банковской системы тоже предпочитает молчать.

Cependant, le chef de la BCE n’est pas intéressé par une interdiction complète du commerce des crypto-monnaies dans l’Union européenne. La solution, dit-elle, est la réglementation.

Si vous souhaitez investir dans la cryptographie, c’est votre choix. Mais je crois que ce processus devrait être réglementé. Ceux qui investissent doivent savoir. Ce sont des actifs très risqués.

graphique de trading bitcoin

Cours du bitcoin des 30 derniers jours

Читайте также: Что нужно для роста Биткоина до миллиона долларов: ответ сооснователя BitMEX Артура Хейса

Christine Lagarde elle-même est fidèle à ses principes et n’investit pas dans les actifs numériques. Selon elle, elle ne possède que ce « qu’elle défend ouvertement ». Pourtant, l’un des deux fils du patron de la BCE ne partage pas ses convictions. Lagarde l’a également admis personnellement – son fils a vraiment diversifié une partie de son portefeuille d’investissement dans la cryptographie. Bien sûr, il peut le faire, car investir dans les crypto-monnaies n’est pas officiellement interdit par la loi.

Rappelons qu’en janvier 2021, le président de la BCE a déclaré que le Bitcoin est un « actif hautement spéculatif » qui peut être utilisé dans des activités criminelles. Par conséquent, il doit fonctionner sous une réglementation stricte. Un mois plus tard, elle réaffirme son propos en déclarant que le principal actif numérique n’a pas d’avenir. Lagarde considère également qu’il est « hautement improbable » que les banques centrales détiennent un jour des crypto-monnaies.

bulle bitcoin crypto

Investisseurs en crypto après un autre repli du marché et critique de Bitcoin

Политик вновь затронула эту тему вскоре после начала геополитической катастрофы в феврале этого года. Она призвала к регулированию криптоиндустрии, поскольку в противном случае Россия сможет обойти финансовые санкции от ЕС и США.

Banque centrale européenne

Banque centrale européenne


Мы считаем, что заявления Кристин Лагард об отсутствии ценности цифровых активов исключительно из-за их необеспеченности совершенно неактуальны, поскольку то же самое касается фиатных денег. При этом индустрия крипты благодаря широкому применению смарт-контрактов позволяет легко подключиться к мировой финансовой системе тем людям, которые не имеют доступа к банкам из-за страны своего проживания. Всё же для взаимодействия с индустрией децентрализованных финансов достаточно лишь наличия смартфона, интернета и небольшого запаса монет. Но, опять же, Лагард об этом не скажет — как вариант из-за отсутствия глубоких познаний о нише монет.

Lisez des choses encore plus intéressantes dans notre chat crypto millionnaire. Nous aborderons également d’autres actualités du monde de la blockchain.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE CANAL TÉLÉGRAMME POUR EN SAVOIR PLUS.

Voir l’article original sur 2bitcoins.ru