Le patron de JPMorgan a remis en cause l’offre limitée de bitcoins. La communauté crypto n’a pas aimé ça

0 0
Temps de lecture :3 Minutes, 54 Secondes

Jamie Morgan, PDG de la banque JPMorgan, a de nouveau critiqué Bitcoin hier, le qualifiant d’inutile. La valeur fondamentale de la crypto-monnaie est souvent remise en question par les critiques – et ce n’est pas une nouvelle, mais dans une récente déclaration de Daimon, il y avait une citation intéressante qui a provoqué une véritable tempête d’émotions parmi les passionnés de crypto. En particulier, le banquier doute de l’offre maximale limitée de bitcoins, ce qui contredit essentiellement la caractéristique clé de la première crypto-monnaie. Parlons plus en détail de ce qui se passe.


Напомним, свежая критика Даймона в адрес Биткоина была не более обоснованной, чем обычно. Он назвал криптовалюту бесполезной и вдобавок предсказал активное участие государства в регулировании ниши цифровых активов. При этом Джеймс признал, что клиенты его банка не согласны с такой точкой зрения и видят большой потенциал у криптовалюты.

Bitcoin lui-même se sent confiant. Ce matin, la crypto-monnaie a atteint un sommet local à 58 532 $ et a entraîné le reste du marché avec elle.

Graphique horaire du prix du Bitcoin

Cependant, le patron de JPMorgan n’est pas surpris par ce comportement de l’actif. Il doute également des principaux avantages du BTC, qui le distinguent sensiblement des monnaies conventionnelles.

Pourquoi Bitcoin est critiqué

Le créateur anonyme de Bitcoin, Satoshi Nakamoto, a limité le nombre maximum de bitcoins à 21 millions de pièces, c’est-à-dire qu’il a en fait établi un cadre strict pour l’émission de BTC. En plus de cela, tous les 210 000 blocs, soit environ une fois tous les quatre ans, le réseau de crypto-monnaies subit une réduction de moitié, ce qui réduit de moitié le taux de nouvelles pièces émises. La dernière fois que la réduction de moitié s’est produite, c’était en mai 2020 : puis, pour un bloc, les mineurs ont commencé à recevoir 6,25 BTC au lieu de 12,5. Vers le printemps 2024, ce chiffre tombera à 3,125 bitcoin, ce qui signifie que la nouvelle crypto-monnaie deviendra de moins en moins. Ainsi, l’inflation Bitcoin est contrôlée – et il est impossible de changer cela, ainsi que d' »imprimer » de nouveaux BTC.

Cependant, les règles du code du protocole ne signifient rien pour Daimon. Voici une citation de lui qui a intrigué les fans de crypto.

Je vous demande : comment être sûr qu’il n’y aura pas plus de 21 millions de bitcoins ? Vous lisez tous des algorithmes ? Croyez-vous tous en eux ? Je ne sais pas, j’ai toujours été sceptique sur ce genre de chose.

То есть Даймон сомневается или просто делает вид, что максимальное предложение Биткоина не будет ограничено 21 миллионом монет. Хотя по сути это основы криптовалюты, которые обозначены в её коде.

JPMorgan Jamie Dimon

Jamie Dimon, PDG de JPMorgan

Cette citation, publiée par Decrypt, a rapidement attiré l’attention de Brian Armstrong, PDG de la plus grande bourse de crypto-monnaie américaine, Coinbase. Il y a répondu comme suit.

Oui, je les ai lus. Et je les ai écrits sur mon propre nœud Bitcoin pour m’en souvenir.

Напомним, ноды Биткоина хранят в себе все транзакции в истории криптовалюты, а также обеспечивают правильность происходящего в блокчейне. Соответственно, у Армстронга есть собственная нода, которая помогает работы сети BTC.

Coinbase Brian Armstrong

Le PDG de Coinbase, Brian Armstrong

Brian a également noté que les chefs d’organisations et d’entreprises qui « n’ont pas la connaissance de la technologie » seront un véritable fardeau dans les décennies à venir. Selon lui, il existe suffisamment de sources gratuites sur Internet pour étudier Bitcoin et son code.

Michael Sailor, PDG de MicroStrategy, qui est actuellement la plus grande société cotée en bourse détenant BTC, a également laissé un commentaire sur Twitter à ce sujet. Il a demandé à Daimon si les banquiers comprenaient vraiment Bitcoin. C’était un indice subtil qu’ils auraient vraiment dû passer plus de temps à rechercher l’innovation.

Microstratégie Michael Sailor

Michael Sailor, PDG de MicroStrategy


Мы считаем, что быть в курсе новых трендов и главных постулатов криптоиндустрии сейчас как никогда важно — у данной сферы есть все шансы стать основой глобальной экономики будущего, и игнорировать её подобно Даймону — это все равно что подписываться на потерю огромной потенциальной прибыли от сделок с криптой.

Cependant, il n’y a clairement pas lieu d’attendre d’autres commentaires du représentant de la plus grande banque mondiale. Pourtant, les actifs numériques décentralisés constituent une menace sérieuse pour la rentabilité des institutions financières traditionnelles. Dans le même temps, les banques gagnent activement sur les frais de transfert, et Bitcoin et d’autres pièces sont en mesure de retirer ces revenus.

Que pensez-vous de ceci? Partagez votre opinion dans nos millionnaires de crypto-chat. Nous y discuterons également d’autres événements liés à la blockchain et à la décentralisation.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE CHAÎNE TÉLÉGRAMME. TUZEMUN N’EST PAS POUR LES MONTAGNES !

Voir l’article original sur 2bitcoins.ru

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %