Le commissaire de la Securities Commission a proposé de ne pas renflouer les sociétés de cryptographie en faillite. Mais pourquoi?

Temps de lecture :4 Minutes, 21 Secondes

Hester Pierce, membre de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, connue pour son soutien à l’industrie de la cryptographie, a fait une déclaration très inattendue la veille. Selon elle, cela ne vaut pas la peine de soutenir financièrement les entreprises de cryptographie qui sont au bord de l’effondrement complet. De plus, le fait même de l’absence d’un tel mécanisme dans l’industrie ne ferait que profiter à celle-ci. Parlons plus en détail des détails de cette déclaration.

Rappelons que désormais au moins deux acteurs majeurs du marché représentés par la plateforme Celsius et le fonds Three Arrows Capital sont pratiquement « suspendus à un fil » d’une insolvabilité complète sur leurs dettes en raison de la chute du Bitcoin et du marché des crypto-monnaies dans son ensemble.


В случае с Celsius речь идёт о так называемом кризисе ликвидности. Если вкратце: платформа держит много монет в стейкинге новой сети Ethereum 2.0. Получить к ним доступ невозможно вплоть до так называемого слияния нынешней PoW-сети и новой PoS-цепочки под названием Beacon Chain.

Et puisque la veille, les jetons jalonnés dans le réseau Ethereum 2.0 avec l’aide de la plate-forme Lido appelée stEth ont perdu leur lien avec des éthers à part entière, il était extrêmement peu rentable pour l’entreprise de permettre aux clients de retirer leurs propres pièces, car de cette manière ils devraient engager leur propre argent pour rendre l’ETH. En conséquence, les conclusions des utilisateurs ont été gelées, ce qui est devenu un motif de critique de l’entreprise.

Bitcoin est l’avenir

Compte tenu de ce qui se passe dans l’industrie, certaines grandes entreprises, représentées par la même bourse FTX, ont décidé d’offrir un sauvetage à certaines plateformes. Cependant, Hester Pierce, également connu sous le nom de « cryptomam », ne soutient pas cette initiative.

Qu’adviendra-t-il des entreprises de crypto-monnaie

Dans une interview avec Forbes, Pierce a expliqué que la Securities and Exchange Commission des États-Unis n’a pas le pouvoir d’être un « régulateur du risque systémique » en déterminant quelles organisations ont besoin du soutien du gouvernement. Cependant, même si tel était le cas, elle ne soutiendrait pas de telles mesures contre les plates-formes cryptographiques en difficulté, surtout si elles sont surexploitées de manière irresponsable.

Voici la réponse de Hester de CryptoPotato.

Je n’ai pas l’intention de dire que nous essaierons de trouver un moyen de les aider. Mais même si nous le faisions, je ne voudrais pas utiliser ces pouvoirs. Il faut vraiment laisser les choses se développer naturellement.

Иначе говоря, Хестер считает, что в данной индустрии у компаний должен быть шанс на провал. В таком случае разработчики и руководители фондов наверняка сделают выводы, что в будущем поможет индустрии цифровых активов.

sec politique jetée

Commissaire de la SEC Hester Pierce

Les problèmes de Celsius et de Three Arrows Capital inquiètent tellement dans la sphère crypto que l’effondrement de ces entreprises pourrait porter un nouveau coup douloureux au prix du Bitcoin, car tôt ou tard elles devront vendre leurs réserves crypto au moins pour récupérer une partie de les dommages causés à leurs investisseurs. Comme nous l’avons déjà noté, plus tôt, le PDG du grand échange crypto FTX, Sam Bankman-Fried, a exprimé sa volonté d’aider les acteurs du marché à problèmes.

Судя по всему, Пирс приветствует полную децентрализацию и принцип "каждый сам за себя". То есть если вышеупомянутые компании не смогли проводить продуманную финансовую политику, что и привело к их краху, они вовсе не заслуживают быть на рынке. Эта жёсткая точка зрения, но отказ от содействия Celsius и Three Arrows Capital действительно мог бы "очистить" рынок — хоть и очень большой ценой.

Soit dit en passant, non seulement Pierce soutient activement Bitcoin. Le président colombien nouvellement élu, Gustavo Petro, a également fait plusieurs déclarations positives sur la crypto-monnaie, selon des sources de Cointelegraph. Président élu plus en décembre 2017 publié sur les réseaux sociaux laissant entendre que les crypto-monnaies comme Bitcoin pourraient retirer le pouvoir au gouvernement et aux banques traditionnelles, puis le rendre au peuple. Voici sa citation archivée.

Bitcoin prive les États du droit d’émettre et les banques – le droit de disposer de la monnaie. C’est une monnaie communautaire qui repose sur la confiance de ceux qui transigent avec elle car elle est développée sur la blockchain. La confiance dans Bitcoin augmente – d’où sa force.

petro président colombie

Le président colombien Gustavo Petro

Petro ne recevra les pouvoirs présidentiels qu’au début du mois d’août, cependant, les passionnés de cryptographie ont toutes les raisons de croire qu’il peut mener à bien des réformes favorables à l’industrie des actifs numériques dans le pays. Peut-être, avec sa suggestion, la Colombie acceptera-t-elle même le BTC comme moyen de paiement, comme cela s’est produit l’année dernière au Salvador.


Мы считаем, что Хестер может преувеличивать проблему помощи криптовалютным компаниям. Всё же важно понимать, что помощь в данном случае будет поступать из заработка других криптогигантов, а не бюджета государства. Соответственно, ниша цифровых активов как бы будет стабилизироваться и помогать сама себе. Вопрос только в том, помогут ли здесь выплаты, и не повторится ли аналогичная ситуация при следующем обвале рынка.

Cherchez des choses encore plus intéressantes dans notre chat crypto de millionnaires. Là, nous discutons de nombreuses autres nouvelles.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE CANAL TÉLÉGRAMME POUR RESTER INFORMÉ.



Voir l’article original sur 2bitcoins.ru