L’Afrique et le Moyen-Orient sont en tête du taux d’adoption des crypto-monnaies

Temps de lecture :1 Minutes, 30 Secondes

Une étude de Chainalysis indique que les pays en développement sont en tête du monde en termes d’utilisation des monnaies numériques.

Ces instruments sont les plus populaires dans les États du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. De juillet 2021 à juin 2022, les transactions en monnaie virtuelle dans ces régions ont dépassé 566 milliards de dollars.

Par rapport à 2020, le montant des transactions a augmenté de 48%, notent les auteurs du rapport. L’ampleur de l’utilisation des crypto-monnaies dans les pays d’Amérique du Nord et du Sud a augmenté de 36% et 40%, respectivement. En Afrique et au Moyen-Orient, les monnaies numériques sont les plus populaires en Turquie, en Égypte et au Maroc.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Tous ces États ont été confrontés à une énorme inflation, qui a conduit à l’effondrement de leurs monnaies nationales.

Par conséquent, le bitcoin et d’autres pièces virtuelles ont commencé à être considérés par la plupart des investisseurs comme des outils de couverture des risques. En Égypte, par exemple, les volumes de transactions cryptographiques ont augmenté de plus de 200 %.

Les pays du Golfe maîtrisent également la cryptosphère. Bahreïn, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont lancé l’octroi de licences pour les échanges de bitcoins et ont commencé à mettre en œuvre une législation réglementaire.



Voir l’article original sur coinspot.io