Bitcoin n’a pas pu résister à la pression des vendeurs

Temps de lecture :1 Minutes, 43 Secondes

Les indices boursiers asiatiques et européens, mardi 24 mai, ont de nouveau évolué à la baisse.

Le secteur de la technologie a connu des sorties de capitaux qui sont revenues vers la devise américaine. L’indice du dollar s’est renforcé à 102 points – c’est la valeur maximale depuis l’hiver 2017.

Il existe une corrélation inverse entre le bitcoin et le dollar, donc le renforcement de ce dernier ne pouvait que provoquer un affaiblissement du BTC.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

La plus grande monnaie numérique a de nouveau chuté en dessous de 30 000 dollars. Au moment de la publication de cette revue, il se négociait aux alentours de 29 323 $. Ether (ETH) et Binance Coin (BNB) sont revenus à 1979 $ et 324 $, respectivement, après avoir perdu plus de 3 % en valeur.

Cardano (ADA), Solana (SOL) et Avalanche (AVAX) ont subi les plus grosses pertes parmi les principaux altcoins. Ces pièces ont chuté de 6 % à 0,518 $, 49,63 $ et 29,45 $. La capitalisation des devises numériques a diminué à 1 263 $.

Selon Mike Novogratz, PDG de Galaxy Digital, le marché n’a pas encore touché le fond. Les altcoins font face à une chute plus profonde. De plus, le milliardaire n’exclut pas que leur valeur puisse s’effondrer de 70%.

Nous entrons dans une phase baissière prolongée qui rappelle l’environnement de 2018-2019.

Sur Twitter, Novogratz a publié un message à la fin de la semaine dernière appelant à la plus grande prudence. Les traders doivent analyser en détail tous les risques possibles avant d’augmenter les investissements dans les crypto-monnaies.



Voir l’article original sur coinspot.io