Une entreprise en faillite veut lancer son propre jeton pour payer ses créanciers

Temps de lecture :9 Minutes, 53 Secondes

Bientôt, nous aurons peut-être un nouveau jeton Celsius sur le marché.

Dans le cadre des plans de réorganisation du prêteur de crypto-monnaie cassé Celsius, la société envisage d’émettre un nouveau jeton qui permettra de lever des fonds et de rembourser ses créanciers, selon un article de Bloomberg. L’effondrement du jeton CEL d’origine a été l’une des raisons qui ont conduit l’entreprise à la faillite.

Lors d’une audience mardi, l’avocat de Celsius, Ross M. Kwasteniet, a déclaré au juge américain des faillites Martin Glenn qu’une société dûment agréée et cotée en bourse – comme la relance de Celsius – serait en mesure de collecter plus d’argent pour les créanciers plutôt que de simplement vendre leurs actifs limités à l’heure actuelle. des prix.

Selon Kwasteniet, les offres pour les actifs individuels de Celsius « n’étaient pas convaincantes ».

Le plan de réorganisation aurait été présenté lors d’une discussion avec les groupes de créanciers de Celsius et sera voté, bien que le vote n’engage pas le tribunal à prendre la décision.

Les plans du prêteur ne sont pas non plus les premiers à introduire un nouveau jeton comme moyen de contourner les problèmes financiers.

Parmi les exemples passés de sociétés de cryptographie émettant leurs propres jetons, citons l’échange Bitcoin Bitfinex, qui a lancé LEO en 2019 pour couvrir les pertes de ses transactions avec Crypto Capital, basée au Panama. Dans un autre cas, Poolin, un pool minier Bitcoin basé à Pékin, a suspendu les retraits en septembre 2022 et a décidé d’émettre des reconnaissances de dette – un type de jetons de dette.

Si le tribunal approuve le plan de réorganisation de Celsius, les actifs de la nouvelle société comprendraient un portefeuille de prêts et d’autres investissements, ainsi que des machines d’extraction de Bitcoin exploitées par Celsius, selon Kwasteniet.

L’avocat de la société a ajouté que des documents judiciaires détaillant le plan proposé seront publiés plus tard cette semaine.

Les problèmes financiers de Celsius

La société, qui permettait aux utilisateurs de rentabiliser leurs actifs numériques, a déposé son bilan en juillet 2022, révélant un manque à gagner de 1,2 milliard de dollars sur son bilan.

En plus de faire face à des réclamations de créanciers et à des accusations de gestion d’un système de Ponzi, Celsius s’est également retrouvé entraîné dans un différend avec la société minière Bitcoin Core Scientific – qui a également fait faillite en décembre 2022 – après qu’elle soit partie pour payer sa part des factures d’électricité.

Début janvier, les deux entreprises en faillite ont conclu un accord pour fermer les 37 000 plates-formes minières de Celsius qui, selon Core, coûtaient à l’entreprise jusqu’à 53 000 dollars par jour.

L’ancien PDG de Celsius, Alex Mashinsky, a également été poursuivi ce mois-ci par le procureur général de New York, Letitia James, qui allègue que Mashinsky « a promis de conduire les investisseurs vers la liberté financière, mais les a conduits sur la voie de la ruine financière ». .”

*Traduit par Gustavo Martins avec la permission de décrypter.

Avez-vous pensé à insérer votre entreprise dans la nouvelle économie numérique ? Si vous avez un projet, vous pouvez le tokeniser. Cliquez iciinscrivez-vous au programme Tokenize Your Idea et entrez dans l’univers du Web 3.0 !



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br