Un fonds de 20 milliards de BRL émerge avec un œil sur les bonnes affaires provoquées par la crise du marché des crypto-monnaies

Temps de lecture :2 Minutes, 55 Secondes

Ce mercredi (25), Andreessen-Horowitz (ou a16z), une société de capital-risque de la Silicon Valley, a annoncé avoir levé un total de 4,5 milliards de dollars américains, soit l’équivalent d’environ 22,5 milliards de reais. milliards) pour un nouveau fonds de crypto-monnaie – le quatrième et plus grand fonds de la société à ce jour – pour parier sur les opportunités qui apparaissent en période de crise du marché, suite à l’effondrement du projet Terra.

« Crypto Fund 4 » est deux fois plus grand que le précédent fonds crypto d’a16z, lancé en juin 2021, démontrant que malgré les turbulences du marché de la crypto, les partenaires de la société sont de plus en plus disposés à s’exposer aux startups prometteuses qui opèrent. avec la technologie Web 3.

« Nous pensons que nous entrons maintenant dans l’âge d’or du Web 3. Les chaînes de blocs programmables sont suffisamment avancées et une grande variété d’applications ont atteint des dizaines de millions d’utilisateurs », a déclaré Chris Dixon, partenaire chez a16z, dans un message.

« Encore plus important est la vague massive de talents de premier ordre qui est entré sur le Web 3 au cours de la dernière année. Ils sont brillants, passionnés et veulent développer un meilleur Internet », a-t-elle ajouté.

Sur les 4,5 milliards de dollars levés, 1,5 milliard de dollars iront à des investissements de démarrage – un montant destiné à un projet qui est encore en cours de développement initial – et le reste sera alloué à de futurs investissements, selon a16z.

Selon Dixon, la société est particulièrement «excitée» par les dernières avancées dans les secteurs, notamment les jeux Web 3, la finance décentralisée (ou DeFi), les réseaux sociaux décentralisés, l’identité auto-souveraine, les infrastructures de niveau 1 et de niveau. , organisations autonomes décentralisées (ou DAO) et gouvernance, communautés de jetons non fongibles (ou NFT), confidentialité, monétisation des créateurs, finance régénérative (ou ReFi), nouvelles applications sans connaissance (ou ZKP), contenu décentralisé et création d’histoires et bien d’autres domaines.

bonnes affaires

La nouvelle concernant le tout nouveau fonds cryptographique d’a16z survient à un moment où le vaste marché de la cryptographie est entré en chute libre à la suite de l’effondrement du stablecoin UST et de son jeton LUNA.

Malgré cette baisse, Ariana Simpson, associée chez Andreessen-Horowitz, a assuré aux investisseurs que l’entreprise est confiante dans ses paris.

« Les marchés baissiers sont souvent ceux où les meilleures opportunités se présentent, quand les gens sont vraiment capables de se concentrer sur le développement de technologies plutôt que d’être distraits par l’activité des prix à court terme », a déclaré Simpson dans une interview avec CNBC.

Elle a expliqué que « la diligence raisonnable technique et les autres types de diligence raisonnable que nous effectuons sont un élément clé pour garantir que les projets respectent nos normes ».

« Bien que notre rythme d’investissement soit élevé, nous continuons à n’investir que dans l’échelon supérieur des fondateurs », a déclaré Simpson.

Le portefeuille crypto actuel de la société comprend des sociétés comme Alchemy, Avalanche, Celo, Dapper Labs, Phantom Wallet, OpenSea, Solana et Yuga Labs.

Cette semaine, la société a investi dans Flowcarbon, une plateforme blockchain pour le commerce des crédits carbone, qui est également soutenue par Adam Neumann, le fondateur controversé de WeWork.

Dans une autre initiative également annoncée ce mois-ci, Andreessen-Horowitz a annoncé le lancement de GAMES FUND ONE, qui investira 600 millions de dollars dans l’industrie du jeu.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.

Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br