Le président d’El Salvador profite de la baisse des prix pour acheter plus de bitcoins même après une perte de 60 millions de dollars

Temps de lecture :2 Minutes, 49 Secondes

Nayib Bukele, le président du Salvador, doit vraiment croire au bitcoin (BTC) – ou il aime perdre de l’argent.

Inébranlable par les pertes résultant de sa stratégie consistant à utiliser l’argent public pour investir dans le bitcoin, Bukele a annoncé jeudi (30) qu’il avait dépensé 1,5 million de dollars supplémentaires pour acheter 80 BTC à 19 000 dollars chacun.

« Aujourd’hui, El Salvador a acheté 80 BTC à 19 000 dollars chacun », a tweeté le politicien centraméricain. « Le bitcoin est l’avenir. Merci de le vendre à bas prix.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Avant sa dernière annonce, Bukele avait déjà investi environ 104 millions de dollars pour acheter 2 301 BTC au prix moyen de 45 171 dollars, selon ses propres tweets. Jeudi, alors que le bitcoin était tombé à 19 000 dollars, les investissements en bitcoins d’El Salvador valaient 43 719 000 dollars, ce qui suggère que les pertes du pays sont d’environ 60,2 millions de dollars.

Avec la dernière acquisition, Bukele aurait abaissé le prix moyen investi par bitcoin de 45 171 $ à 44 219 $. Cela signifie que le bitcoin devrait monter en flèche à 44 219 $ (de plus de 100 %) pour que Bukele récupère simplement l’investissement réalisé au nom du pays – et ne réalise toujours pas de profit.

La stratégie consistant à accumuler du bitcoin après des baisses drastiques a également été reproduite par d’autres investisseurs haussiers à long terme. Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, a récemment annoncé un nouvel achat de 10 millions de dollars de bitcoins, portant la trésorerie de son entreprise à 129 699 BTC à un prix moyen de 30 664 dollars par bitcoin.

Cela représente environ 1,3 milliard de dollars de pertes, mais comme Bukele, Saylor ne semble pas trop inquiet des fluctuations à court terme du bitcoin.

Bien qu’il croie au bitcoin malgré les fortes baisses, le dernier achat de Bukele mérite d’être souligné. Pour la première fois, le président a partagé de nouveaux détails concernant le processus d’acquisition de bitcoins de son pays.

Bukeke a montré des captures d’écran de plusieurs ordres d’achat exécutés à exactement 19 000 $.

L’une des captures d’écran partagées par le président Bukele de son dernier achat de bitcoins (Image : Twitter/Nayib Bukele)

Si ces captures d’écran correspondent au compte utilisé pour acheter les bitcoins d’El Salvador, cela signifie que le président utilise un échange centralisé traditionnel pour ses transactions, et non un bureau de gré à gré (ou OTC), ce qui serait un choix. plus logique pour des négociations avec des montants élevés.

Cela signifie également que Bukele n’effectue pas d’achats au prix du marché, mais conserve des ordres d’achat « à cours limité ». Dans ce cas, la commande a été partiellement exécutée une fois terminée, car le prix du bitcoin a atteint exactement 19 000 $.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br