La société crée un « scam-dial » pour aider les victimes de crimes impliquant des crypto-monnaies

Temps de lecture :2 Minutes, 21 Secondes

La société de renseignement Blockchain Chainalysis a lancé son « programme de réponse aux incidents cryptographiques » pour aider les organisations qui ont été ciblées par des pirates et des rançongiciels à récupérer leurs fonds. Ceux qui optent pour le service auront accès à une hotline qui sera disponible 24h/24.

Lorsque le contact est établi entre l’organisme victime d’une attaque et la cellule d’intervention, Chainalyis délègue une équipe d’experts « pour travailler en continu et côte à côte » avec l’entreprise et, si nécessaire, l’aider à contacter le les autorités.

Jarno Laatikainen, responsable des enquêtes chez Chainalysis, est à l’origine du projet.

Chainalysis publie des données sur les crimes impliquant des crypto-monnaies

Selon les données de Chainalysis, l’utilisation légitime de la crypto-monnaie dépasse l’utilisation criminelle – seulement 0,15% des transactions en 2021 impliquaient des adresses illicites – mais le vol de crypto avec des pirates ou des ransomwares a atteint un niveau record.

Entre 2019 et 2020, la valeur totale gagnée par les attaquants de ransomwares a quintuplé, passant de 144 millions de dollars à 728 millions de dollars, un niveau qui est resté stable tout au long de 2022.

Pendant ce temps, le montant total volé par les pirates a atteint un niveau record de plus de 3 milliards de dollars en 2021, après avoir été bien inférieur à 1 milliard de dollars en 2020. Le nombre total de piratages est passé de 117 en 2020 à 251 en 2021.

Il semble que nous soyons sur le point d’avoir une année record en 2022. Le nombre total de piratages à ce jour est de 64 alors que le montant total volé est d’un peu moins de 2 milliards de dollars.

Le piratage historique du pont Ronin de 622 millions de dollars, qui a affecté la chaîne latérale (chaîne de blocs parallèle) du développeur Sky Mavis, responsable du jeu Axie Infinity, totalise 1/3 du montant total volé par les pirates jusqu’à présent cette année.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br