La sanction américaine contre Tornado Cash n’était-elle que le « premier tour » contre l’industrie de la cryptographie ? | Opinion

Temps de lecture :10 Minutes, 19 Secondes

Cette semaine, le gouvernement américain a secoué tout le monde de la crypto-monnaie.

Le département du Trésor américain a sanctionné le mélangeur de crypto-monnaie Tornado Cash, ainsi que plusieurs adresses crypto associées au service. De cette manière, le protocole et ses contrats autonomes sont désormais enregistrés, rendant son utilisation illégale par les citoyens américains.

Tornado est un outil de confidentialité qui permet aux utilisateurs de dissimuler l’origine et la destination de leurs fonds. Fondamentalement, cela transforme la transparence de la technologie blockchain en une boîte noire, cachant votre activité cryptographique.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Le Trésor américain a soutenu l’initiative en indiquant que le groupe Lazarus, un groupe de piratage ayant des liens avec la Corée du Nord, utilise le service pour blanchir les crypto-monnaies volées (comme les 96 millions de dollars volés lors de la récente attaque du pont du réseau Harmony). .

Au total, le Trésor américain a déclaré que le service « a été utilisé pour blanchir plus de 7 milliards de dollars en monnaie virtuelle depuis sa création en 2019 ». Cependant, tout cet argent n’a pas été techniquement délavéselon la société d’analyse blockchain Elliptic.

Près de 7,6 milliards de dollars en crypto transmis par Tornado Cash, mais seulement 1,5 milliard de dollars de ces fonds ont été obtenus illégalement (et blanchis), selon un rapport d’Elliptic.

Chainalysis, une autre société de surveillance de la blockchain, a également signalé que près de la moitié de ces 7,6 milliards de dollars provenaient du secteur de la finance décentralisée (ou DeFi) – et rien de cet argent, selon la société. L’analyse en chaîne, est nécessairement illicite.

Crypto-monnaies reçues par Tornado Cash par source (Image : Chainalysis)

Mais maintenant que le service de confidentialité a été sanctionné, la communauté crypto est en colère.

Le groupe d’experts Coin Center affirme que les sanctions ne ciblent pas nécessairement un groupe terroriste spécifique ou quelque chose du genre, « mais tous les Américains qui pourraient vouloir utiliser cet outil automatisé pour protéger leur propre vie privée lors de transactions en ligne, [mas] qui voient leur liberté réduite sans le bénéfice d’aucune procédure régulière ».

Même le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin admis ont utilisé Tornado (avant que le service ne soit sanctionné) pour donner de l’argent à l’Ukraine.

En plus des violations flagrantes du droit à la vie privée, les nouvelles sanctions ont également eu un effet d’entraînement intéressant sur l’industrie DeFi que nous commençons à peine à remarquer.

Les dérivés décentralisés (ou DEX) échangent dYdX presque immédiatement les adresses interdites associées à Tornado Cash. Le projet a même déclaré que ses « fournisseurs de conformité très utilisés » – des services probablement proposés par Chainalysis ou Elliptic – ont provoqué un « afflux soudain » de comptes signalés.

Mais bon nombre de ces comptes, comme dYdX l’a admis, « n’avaient jamais interagi avec Tornado Cash ».

C’est une erreur embarrassante, et cela montre également à quel point certains projets de cryptographie veulent être obéissants, même ceux qui prétendent être «décentralisés».

Pendant ce temps, du côté le plus anarchiste de l’industrie que nous aimons (et détestons), il y a eu des réponses intéressantes aux sanctions du Trésor américain.

Considérez, par exemple, l’envoi de petites quantités d’éther à diverses célébrités via Tornado Cash.

À première vue, le présentateur américain Jimmy Fallon a peut-être techniquement enfreint les sanctions simplement parce que quelqu’un lui a envoyé de l’éther à travers la tornade. Personne ne peut bloquer ces transactions. Ils sont vraiment imbattables.

Et grâce aux actions du Trésor américain, le monde apprendra bientôt à quel point la blockchain peut être puissante – et les sanctions « la combattent ».

*Article de Liam J. Kelly, rédacteur en chef de Decrypt, pour la newsletter « Decrypting DeFi », qui résume les événements les plus importants survenus au cours de la semaine dans le secteur de la finance décentralisée.

**Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.

Vous souhaitez investir dans des actifs numériques mais vous ne savez pas par où commencer ? Bitcoin Market offre l’expérience de trading la meilleure et la plus sûre pour tous ceux qui font leurs premiers pas dans l’économie numérique. Rencontrez le MB!



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br