Comprendre comment les traders utilisent l’arbitrage pour gagner de l’argent pendant le crash du marché de la cryptographie

Temps de lecture :4 Minutes, 44 Secondes

Il peut sembler un peu morbide de parler de gagner de l’argent lors d’un krach boursier qui a obligé le bitcoin (BTC) et l’éther (ETH) à lutter pour maintenir leurs prix au-dessus de 20 000 $ et 1 000 $, respectivement. Lundi, la capitalisation boursière mondiale de la crypto-monnaie était inférieure à 890 milliards de dollars – un contraste frappant avec les 3 billions de dollars enregistrés en novembre 2021.

Cependant, le fait est qu’il existe des stratégies pour gagner de l’argent pendant le krach du marché de la crypto et les commerçants qui sont en arbitrage – non, ce n’est pas de l’arbitrage de football – mettent en œuvre ces tactiques.

Il est possible de décrire l’arbitrage financier comme l’achat et la vente simultanés d’un actif pour générer un profit à partir de petites divergences entre les marchés. Lorsque ces différences sont faibles, la vitesse domine. Les arbitres utilisent des algorithmes pour trouver des opportunités et des robots pour les exploiter avant que l’écart ne se referme.

Ceci est essentiel pour les sociétés de trading à haute fréquence (ou HFT) telles que Citadel Securities et Tower Research Capital.

Mais vous n’avez pas besoin d’être un trader quantique pour gagner de l’argent avec une stratégie d’arbitrage en ce moment, selon Ahmed Ismail, président et chef de la direction de Fluid Finance, dans une interview avec décrypter.

Au cours de la conversation, il a partagé son écran et a montré que, parmi plusieurs échanges centralisés de crypto-monnaie, le delta (la différence entre les prix) pour le bitcoin (sans doute la crypto-monnaie la plus liquide) était de 45 $. avoir acheté l’équivalent de 45 $ en bitcoins sur un échange et doublé votre argent en le vendant pour 90 $ sur un autre.

« J’ai des amis qui, franchement, ne sont pas très intelligents, mais qui gagnent beaucoup d’argent grâce à des stratégies très, très simples comme celle-ci », a déclaré Ismail. « Ce sont des gens qui ont deux ans d’expérience dans le trading. »

Anticipation

Fluid Finance, un agrégateur de liquidités, utilise l’intelligence artificielle (ou IA) pour anticiper les changements de prix entre les bourses centralisées (comme Binance et Coinbase) et les bourses décentralisées ou DEX (comme Uniswap et Curve). Ensuite, Fluid vend des actifs aux utilisateurs, tels que le bitcoin, au meilleur prix et s’occupe du règlement à la bourse.

« Nous sommes en quelque sorte un ennemi des traders arbitraires car nous utilisons les mêmes stratégies qu’eux pour prédire le marché en utilisant l’apprentissage à grande échelle et les stratégies basées sur la finance quantique qui sont utilisées dans le monde du trading à haute fréquence », a expliqué Ismail. « Et nous l’utilisons pour prédire le marché et donner aux clients la meilleure exécution possible. »

Comme il y a beaucoup de fragmentation et d’illiquidité sur le marché de la cryptographie, il y a suffisamment de place pour que des entreprises comme Fluid et des arbitres coexistent.

De nombreux arbitrages peuvent également être effectués entièrement sur la blockchain, a déclaré Juan Pellicer, analyste de recherche à la société de renseignement sur le marché de la crypto IntoTheBlock. décrypter.

Par exemple, Pellicer a déclaré que trouver une opportunité d’arbitrage triangulaire sur la blockchain peut se produire comme suit : un commerçant se rend compte qu’il peut acheter 1 éther enveloppé (WETH) pour 1 400 DAI sur SushiSwap et que WETH, une version d’éther qui peut être utilisée sur d’autres blockchains, il peut être vendu sur Uniswap pour 1 500 USDC.

« Avec DAI, vous pouvez acheter des ETH à 1 400 USD sur SushiSwap et les revendre à 1 500 USD sur Uniswap, ce qui vous rapportera 100 USD », a-t-il expliqué.

Dans un marché turbulent, il est plus facile si la dernière transaction de cette stratégie se fait avec un stablecoin. Réduit le risque que le trader se retrouve avec un actif qui se déprécie avant de générer un gain.

Prêts éclair et arbitrage

Une version encore plus sophistiquée de l’arbitrage implique des prêts flash (ou « prêts flash »), a expliqué Caleb Sheridan, co-fondateur d’Eden Network, pour décrypter.

« Il est possible de créer de la valeur pratiquement » de nulle part « avec l’arbitrage atomique », a-t-il déclaré. « Vous n’avez pas besoin d’avoir du capital ou de prendre des risques lorsque vous stockez beaucoup de fonds. Vous commencez par un prêt flash, achetez un actif, le vendez à un prix plus élevé et remboursez le prêt en une seule transaction. Votre profit est ce qui reste.

Ce que l’arbitrage atomique perd dans le nombre de personnes qui savent le faire, il le rattrape dans la concurrence entre ceux qui le comprennent.

C’est en partie pourquoi l’Eden Network existe. Le protocole permet aux commerçants de garantir le placement de leur transaction sur un bloc spécifique du réseau Ethereum.

« N’importe qui peut faire le calcul sur Ethereum et comprendre s’il y a un déséquilibre et comprendre le moyen le meilleur et le plus efficace d’éliminer ce déséquilibre », a expliqué Sheridan. « Cela crée une sorte de jeu entre chercheurs. Il y a beaucoup de gens qui regardent les mêmes opportunités et ils sont en concurrence les uns avec les autres.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br