Comment Taïwan utilise la technologie développée sur Ethereum pour repousser les cyberattaques en provenance de Chine

Temps de lecture :8 Minutes, 51 Secondes

Pour renforcer ses défenses de sécurité numérique contre les cyberattaques de la Chine et d’autres adversaires, le ministère taïwanais des Affaires numériques a adopté la technologie IPFS pour assurer la sécurité de son infrastructure.

Le système de fichiers interplanétaire (ou IPFS), créé par Juan Benet en 2014, est un réseau peer-to-peer décentralisé qui permet aux utilisateurs de sauvegarder et de stocker des fichiers et des sites Web en les hébergeant sur un réseau de nœuds. , éliminant les points de défaillance centralisés et empêchant les initiatives de censure.

Le système de stockage et de référencement de fichiers pour Ethereum est généralement comparé au protocole de partage de fichiers peer-to-peer BitTorrent.

La nouvelle de l’utilisation d’IPFS intervient après la visite de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, sur l’île – la première visite d’un responsable américain depuis 1997.

Dans une interview à l’agence de presse d’Etat ANC mardi (9), la ministre Audrey Tang a déclaré que le ministère des Affaires numériques avait lancé le projet le jour même où la Chine avait commencé ses manœuvres militaires près de Taïwan après la visite de Pelosi.

« Encore, [a infraestrutura] n’a été attaqué d’aucune façon et n’est jamais tombé une seconde », a déclaré Tang. « Il utilise un framework Web3 lié à une communauté mondiale de blockchain et au réseau mondial Web2 comme base. »

« S’il peut être supprimé, tout, d’Ethereum aux NFT [tokens não fungíveis], sera renversé, ce qui est peu probable », a-t-il ajouté. Elle a déclaré que les partenaires techniques de Taiwan comprennent cloudfarequi prend également en charge la plate-forme de réseau social taïwanaise Dcard.

L’idée d’utiliser IPFS, selon Tang, est née après que la Russie a envahi l’Ukraine, qui a utilisé des cyberattaques pour perturber l’infrastructure ukrainienne.

Selon Tang, le volume des cyberattaques contre les services gouvernementaux taïwanais mardi, avant et après l’arrivée de Pelosi, a dépassé 15 000 gigabits, un chiffre 23 fois supérieur au précédent record quotidien.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.

Vous souhaitez investir dans des actifs numériques mais vous ne savez pas par où commencer ? Bitcoin Market offre l’expérience de trading la meilleure et la plus sûre pour tous ceux qui font leurs premiers pas dans l’économie numérique. Rencontrez le MB!



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br