Bitcoin enregistre une huitième semaine consécutive de déclin et atteint le record négatif de 2014

Temps de lecture :2 Minutes, 5 Secondes

Bitcoin (BTC) a battu, pour la deuxième semaine consécutive, le record de semaines consécutives de baisse, atteignant huit semaines consécutives de baisse.

Après avoir enregistré 31 300 dollars le 16 mai, le bitcoin s’est terminé lundi (23) à 30 287 dollars, selon les données de Bitstamp. Mercredi (25), le prix de la crypto-monnaie est de 29 364 $.

Avant que le record de sept semaines consécutives dans le rouge ne soit établi la semaine dernière, le précédent record de semaines consécutives de baisse était de six, lors du marché baissier du Bitcoin en 2014. À ce moment-là, l’actif était passé de 507 $ à 507 $. 323, entre le 25 août et le 6 octobre.

tendance négative

La tendance à la baisse de cette année a commencé fin mars, après une augmentation de 46 900 dollars le 28 mars, lorsque Terra a annoncé son intention d’acheter pour 10 milliards de dollars de bitcoins pour ses réserves de pièces stables.

Mais alors que la Réserve fédérale américaine resserrait ses politiques monétaires et que le projet Terra s’effondrait complètement, le prix du bitcoin a chuté de 25 %.

D’autres devises ont également été touchées. En plus de l’effondrement de LUNA, l’éther (ETH) et le cardano (ADA) ont respectivement baissé de 33% et 42% au cours du dernier mois. De plus, les entreprises axées sur la cryptographie telles que Block et Coinbase, qui profitent de la vente d’actifs numériques, ont connu d’importantes baisses de revenus entre le quatrième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022.

Les données en chaîne indiquent que le bitcoin est dans un marché baissier depuis février. Barry Jiang de Huobi Research estime que le bitcoin pourrait atteindre 21 000 dollars avant de montrer des signes de reprise.

La semaine dernière, l’indice Fear and Greed de Bitcoin – une combinaison de variables qui mesurent le sentiment du marché – n’a montré que le chiffre 8 – le niveau le plus bas depuis la crise provoquée par Covid-19 en mars 2020.

D’autres, dont Michael Saylor, le PDG de MicroStrategy, dont la société possède plus de bitcoins que tout autre, semblent moins inquiets. La semaine dernière, le nouveau directeur financier Andrew Kang a précisé que la société n’envisageait pas de vendre l’un des 129 000 BTC de ses réserves.

« [Não] il n’y a rien de fondamental dans le bitcoin qui, selon nous, présente un problème avec notre stratégie », a-t-il déclaré.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.

Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br