Binance US annonce l’absence de frais pour le trading de Bitcoin Dollar

Temps de lecture :2 Minutes, 34 Secondes

La bourse américaine de crypto-monnaie Binance.US – l’unité américaine de la plus grande bourse mondiale – a annoncé mercredi (22) qu’elle ne facturait plus de frais pour l’achat ou la vente de bitcoins (BTC) avec des dollars américains.

A lire aussi : Binance et Capitual : qu’y a-t-il derrière la cassure ?

Cette décision comprend l’élimination des frais pour le trading de bitcoins avec trois pièces stables majeures : USDT, USDC et BUSD. Ces pièces stables sont associées au dollar américain en utilisant des réserves de change ou d’autres instruments financiers très liquides.

Le changement, qui a déjà pris effet, est « une opportunité de révolutionner la façon dont les frais sont abordés dans notre secteur, d’augmenter l’accessibilité de la cryptographie et d’aider notre marché et nos clients en cas de besoin », a déclaré le PDG de Binance, Brian Shroder, dans une déclaration de l’entreprise.

Cela fait de Binance US le premier échange crypto américain à supprimer les frais de trading pour plusieurs paires de trading de bitcoins. C’est une décision percutante, mais contre-intuitive pour une entreprise dont le modèle commercial de base repose si fortement sur ces frais, compte tenu des volumes élevés de BTC et d’USDT échangés la plupart du temps.

Ce n’est pas la première initiative récente et peu orthodoxe du courtier. Malgré le marché baissier actuel, Binance a annoncé plus de 2 000 offres d’emploi, peut-être dans le but de puiser dans les meilleurs talents de l’industrie qui ont récemment quitté (ou pas encore rejoint) des sociétés rivales telles que Coinbase.

Changpeng Zhao (ou CZ), PDG de Binance, affirme avoir créé une « guerre » après avoir décidé de mettre fin aux publicités américaines pendant le marché haussier.

Attraction

Bien que Binance soit le plus grand échange cryptographique au monde, Coinbase est le plus populaire aux États-Unis. Cela dit, une initiative majeure comme l’élimination des frais de négociation pour le bitcoin pourrait attirer davantage d’investisseurs américains.

Strike, une application de paiement en bitcoins, a adopté une approche similaire à Binance en 2021 en réduisant les commissions pour les achats de bitcoins de 0,3 %. Dans une interview, le PDG Jack Mallers avait expliqué pourquoi il pensait que c’était la meilleure approche à long terme.

« C’est une course vers le bas », a-t-il expliqué, affirmant que les futurs concurrents factureront simplement des frais de plus en plus bas. « Vous avez vu cela se produire sur le marché boursier. Désormais, l’exécution d’une transaction boursière est gratuite. C’est ce qu’on appelle Robinhood.

*Traduit par Daniela Pereira do Nascimento avec la permission de décrypter.co.



Voir l’article original sur portaldobitcoin.uol.com.br