Binance avertit les investisseurs de Luna : « Le créateur de pièces a un mandat d’arrêt »

Temps de lecture :2 Minutes, 22 Secondes

La plus grande bourse du monde, Binance, a décidé d’émettre une alerte sur la fuite du créateur de la Terre (LUNA), Do Kwon, afin que ses clients lors du trading de cette monnaie procèdent avec la plus grande prudence.

Pratiquement morte depuis mai 2022, LUNA est une monnaie qui n’a plus de fondamentaux et son prix n’est entre les mains que des spéculateurs du marché.

Ainsi, son prix est extrêmement volatil et de nombreux commerçants ont essayé de négocier uniquement dans l’espoir qu’il remontera un jour.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Cependant, les espoirs d’une fin heureuse continuent de s’estomper, le créateur de la pièce étant traqué dans le monde entier.

Binance prévient que le créateur de LUNA est en fuite

Lorsque les clients veulent trader LUNA, aussi étrange que cela puisse paraître, l’une des routes préférées est Binance, qui a plus de liquidités pour le trading par rapport aux principaux stablecoins.

Cependant, lors de la connexion à la plateforme et de la paire LUNA/USDT, par exemple, les clients reçoivent rapidement une alerte de Binance concernant la cassure du Do Kwon.

Selon le courtier, comme un tribunal de Corée du Sud a émis un mandat d’arrêt contre ce programmeur, quiconque a l’intention d’échanger LUNA doit procéder avec prudence.

Binance précise en outre qu’en cas de pertes extrêmes, il ne sera pas responsable de la fonte des fonds propres des traders, qui ont négocié à leurs risques et périls.

« Note : Un tribunal sud-coréen a émis un mandat d’arrêt contre le co-fondateur de Terra 2.0 (LUNA). Veuillez comprendre les risques encourus et négocier avec prudence. Binance ne sera pas tenu responsable des pertes commerciales. »

Binance met en garde les utilisateurs qui tentent d’échanger LUNA sur la bourse. Lecture : Binance

Le PDG de LUNA s’est moqué de « courir »

Samedi dernier (17), Do Kwon a nié être en fuite dans le monde entier par les autorités de Corée du Sud ou de tout autre pays qui le dit.

Il s’est même moqué de la ligne qu’il dirige, quelque chose qu’il n’a pas fait depuis un moment et qui a même besoin de perdre quelques calories.

Do Kwon est accusé d’avoir créé un bien mobilier sans autorisation des autorités sud-coréennes, qui considèrent Terra (LUNA) comme un produit financier, ainsi que son écosystème.

Persécuté, son pays d’origine a même poursuivi Interpol en mettant Do Kwon sur la liste rouge, ce qui indique que dans n’importe quel pays où il se rend, il peut être arrêté et extradé.

Ainsi, l’avertissement de Binance indique clairement à ses clients que le commerce d’une pièce comme LUNA, dans laquelle son créateur est en fuite, pourrait poser des risques majeurs s’il allait bientôt en prison.



Voir l’article original sur livecoins.com.br