La Fed, les bourses et les taux d’intérêt

Temps de lecture :3 Minutes, 6 Secondes

Le jour où le nourris s’apprêtait à annoncer une hausse des taux d’intérêt de 0,25 % pour compenser l’inflation, les bourses donnaient d’excellents signaux.

Fed Day et sacs

Mardi, mais aussi hier, la Bourse, bien que très volatile, a montré des signes encourageants.

Ils surplombaient l’espace vert sur Dow Jones qui atteint 33 544,34 points, le Nasdaq qui obtient un + 2,92% et il S&P 500 qui réalise +2,14% également portée par des rumeurs venues d’Europe de l’Est.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Même hier n’était pas moins: Dow Jones à 34 062 points, le Nasdaq fermé avec un + 2,76% et lo S&P 500 enregistré un + 1,88 %.

David Zervos, Le stratège en chef de Jefferies, a déclaré à CNBC qu’il avait prédit un comportement agressif de la Réserve fédérale face à la situation américaine et mondiale complexe et que cela aurait des répercussions compréhensibles sur le marché des titres à revenu fixe.

À cet égard, un rôle important est également joué par l’indice des prix à la consommation qui, sur une base annuelle, a bondi de 7,9 %.

Ce résultat établit un record depuis 40 ansjamais l’indice des prix à la consommation n’avait atteint de tels sommets.

L’Ukraine variable

Volodymyr Zelenski, président de l’Ukraine, a parlé à la nation.

Dans un discours, le dirigeant ukrainien a expliqué que l’État qu’il représente n’adhérera pas à l’OTAN et que un cessez-le-feu semble de plus en plus proche.

La confirmation est également venue du côté russe au nom du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui ont fait savoir à la BBC que :

« Il y a un certain espoir de parvenir à un compromis ».

Les nouvelles a positivement ébranlé les marchés du monde entier, à la fois en actions et en actions, et c’est l’une des raisons de la bonne santé dont jouit Wall Street ces jours-ci.

Les titres technologiques volent

Bourses asiatiques et valeurs technologiques

Pendant ce temps, à l’autre bout du monde, le vice-Premier ministre chinois Liu Het a fait savoir qu’il a l’intention d’adopter Des mesures pour protéger l’économie chinoise si nécessaire et que le marché des capitaux ne sera pas en reste.

La conjonction de ces déclarations et de celles d’Europe de l’Est a donné un nouvel élan à Hong Kong et à Shanghai.

Le Hang Seng de Hong Kong pour n’en nommer qu’un, il a terminé avec un + 9% réalisant la meilleure performance depuis octobre 2008.

Les actions chinoises notamment celles de la Tech font aussi des étincelles à la bourse de New York où elles se démarquent Alibaba avec son + 21%, JD.com + 28% Et Didi + 44 %.

Enfin, la hausse de 2,167% des obligations américaines à 10 ans est également un bon signe, seul le chiffre des ventes au détail est en légère baisse de 0,1%, malgré le fait qu’il reste positif.




Voir l’article original sur cryptonomist.ch