Vitalik Buterin propose un plan pour sauver l’Ethereum !

Temps de lecture :2 Minutes, 18 Secondes

Le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a proposé de fixer une nouvelle limite aux données de transaction dans un bloc afin de réduire les frais de gaz qui paralysent le réseau Ethereum. Les frais de gaz élevés sur le réseau ont été attribués à un exode des utilisateurs vers des réseaux blockchain moins chers et évolutifs.

Une solution à court terme pour réduire les coûts

Vitalik Buterin a déclaré que « Par conséquent, une solution à court terme pour réduire davantage les coûts pour les rollups, et pour inciter une transition à l’échelle de l’écosystème vers un Ethereum centré sur les rollups, est souhaitée. »

Vitalik Buterin a déclaré qu’il y avait une alternative à travers la question des frais de gaz. Il a déclaré que les frais pourraient être réduits sans modifier la taille du bloc. Cependant, il a noté que cela pourrait également créer un problème de sécurité si les coûts de gaz calldata passent de 16 à 3.

- 10% de frais de trading sur Binance !
-10 % à vie sur les frais de trading de Binance !

« Certains pensent que les frais de la couche 2 de l’ETH sont trop élevés parce que chaque octet de données utilisé par un rollup coûte 16 gaz. Pour réduire les frais, le coût du gaz pourrait être réduit à 3. Cela devrait être un grand avantage, avec des frais 5 fois moins élevés. Toutefois, cela pourrait signifier que la taille des blocs constitue une nouvelle contrainte pour le réseau à long terme« , a-t-il déclaré.

Vitalik Buterin a également déclaré que l’objectif est de réduire les niveaux de pression sans précédent sur le réseau et le risque de le briser. Il s’est également adressé à la communauté Ethereum, en déclarant que s’il est toujours primordial de parvenir à l’évolutivité, il faut également préserver la sécurité.

La proposition s’accompagnera d’une mise à niveau du réseau

Si cette proposition est acceptée, elle s’accompagnera très probablement d’une mise à niveau du réseau. De plus, elle pourrait entraîner une refonte du prix du gaz sur l’écosystème Ethereum. Grâce à la mise à niveau du réseau, les mineurs se conformeront à une nouvelle réglementation qui empêchera l’ajout de nouvelles transactions sur un bloc.

Cependant, la communauté Ethereum étudie également d’autres alternatives, comme la mise en place d’une limite douce. Le réseau souffre aussi actuellement d’un afflux de jetons non fongibles (NFT). Ces jetons encombrent généralement le réseau lors des ventes, ce qui entraîne une hausse des frais.



Voir l’article original sur www.mon-livret.fr