Un terrain sur Decentraland acheté pour 2,4 millions de dollars

0 0
Temps de lecture :1 Minutes, 46 Secondes

Une parcelle de terrain recherchée à Decentraland a été vendue pour un montant estimé à 2,4 millions de dollars (618 000 $MANA). Alors que les utilisateurs mensuels de Decentraland devraient atteindre le chiffre record de 300 000 ce mois-ci, il n’est pas surprenant que tant d’individus et d’organisations veuillent une part des terrains disponibles à la vente.

Action NFT sur Decentraland

Le mois dernier, les projets de métavers n’ont cessé de prendre de l’ampleur et ont attiré une attention considérable grâce à un certain nombre de développements récents.

Le tout premier festival de métavers à Decentraland a présenté des artistes, des DJ et des groupes virtuels célèbres. Des jeux de type « play-to-earn« , comme Alien Worlds, créent des trillions de jetons attachés aux planètes de leur métavers. Le protocole Boson développe les opportunités commerciales que l’on peut trouver avec la mode dans le métavers.

- 10% de frais de trading sur Binance !
-10 % à vie sur les frais de trading de Binance !

Decentraland a connu un afflux d’utilisateurs lors du Métavers Festival, qui a vu le monde de l’art, de la musique et de la créativité prendre vie. La présence de stars célèbres comme Paris Hilton sur la scène principale est également utile pour susciter l’intérêt. Malgré la baisse des prix et les fluctuations de certaines des principales crypto-monnaies, les actifs du Métavers et les protocoles associés connaissent une forte hausse. Quatre semaines après la grande annonce de Facebook de changer son nom en META, le jeton MANA de Decentraland atteint des sommets historiques, avec une hausse de 25,01 % au cours des dernières 24 heures, à 5,07 $ (selon Coingecko).

La parcelle d’immobilier virtuel de Decentraland qui s’est vendue pour un montant record de 2,4 millions de dollars a été achetée par Tokens.com, une plateforme de crypto-investisseurs qui parie sur l’avenir de ce métavers. Le quartier de la mode de Decentralands pourrait jouer un rôle central dans l’avenir du commerce virtuel ; en accueillant des événements, en vendant des vêtements virtuels et en aidant à faire entrer davantage de marques dans l’écosystème.

Voir l’article original sur www.mon-livret.fr

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %