Mastercard rattrape son retard, et prend de l’avance

0 0
Temps de lecture :1 Minutes, 51 Secondes

C’est un grand oui à la crypto. Mastercard vient d’annoncer que les milliers de banques et les millions de commerçants de son réseau mondial pourront prochainement intégrer des monnaies virtuelles dans leurs produits.

En clair, les portefeuilles de bitcoins, les cartes de crédit et débit qui rapportent des récompenses en crypto, ou encore la conversion des points des compagnie aérienne et des hôtels en bitcoins, deviennent des possibilités concrètes, explique CNBC. Pour réaliser cette évolution, Mastercard a décidé de se tourner vers l’entreprise Bakkt, qui sera son fournisseur de services pour ses clients.

Un atout supplémentaire pour séduire les clients

Citée par nos confrères Sherri Haymond, vice-présidente exécutive des partenariats numériques de la compagnie, explique : « Nous voulons offrir à tous nos partenaires la possibilité d’ajouter plus facilement des services crypto à leurs activités. Nos partenaires, qu’il s’agisse de banques, de fintechs ou de commerçants, peuvent offrir à leurs clients la possibilité d’acheter, de vendre et de détenir des cryptomonnaies grâce à une intégration avec la plateforme Baktt ».

- 10% de frais de trading sur Binance !
-10 % à vie sur les frais de trading de Binance !

Avec cette annonce, on pourrait assister à un vrai changement dans le monde des cryptomonnaies. On sait en effet que Mastercard est un géant des réseaux de paiement au même titre que Visa. Avec ses 2,8 milliards de cartes bancaires en circulation, son geste en direction du secteur n’est donc pas anodin.

Selon les dirigeants de la compagnie, il y avait d’ailleurs une demande de certaines banques et commerçants en cette direction. Ils espèrent ainsi pouvoir convaincre leur clientèle de rester face à la concurrence des plateformes dédiées à la cryptomonnaie.

Pour rappel, cette décision de Mastercard n’est pas forcément surprenante dans la mesure où ses concurrents Visa et PayPal acceptent déjà les paiements en cryptomonnaie. D’ailleurs, en février dernier, Raj Dhamodharan, vice-président du groupe avait fait un geste en cette direction. Il expliquait alors : « Nous remarquons que les utilisateurs profitent de plus en plus des cartes crypto pour accéder à ces actifs et les convertir en devises traditionnelles pour les dépenser. »

Voir l’article original sur www.presse-citron.net

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %