Les États-Unis dépassent la Chine en tant que plus grand centre de minage de bitcoins

0 0
Temps de lecture :1 Minutes, 24 Secondes

Les États-Unis ont dépassé la Chine en tant que plus grand centre d’exploitation de bitcoin, après que Pékin a mis un frein à l’extraction des crypto-monnaies au cours des derniers mois.

À la fin du mois d’août, les États-Unis contrôlaient 35,4 % du taux de hachage mondial – la puissance des ordinateurs connectés au réseau mondial de bitcoins -, soit le pourcentage le plus élevé de tous les pays, selon les données publiées mercredi par le Cambridge Centre for Alternative Finance de Grande-Bretagne et citées par Reuters.

Le Kazakhstan et la Russie avaient respectivement les deuxième et troisième taux de hachage les plus importants.

Le taux de hachage de la Chine a considérablement diminué au cours des derniers mois, passant de 44% en mai à zéro en juillet. En 2019, il avait atteint jusqu’à 75 pour cent.

Cette baisse est intervenue alors que la Chine a sévi contre les crypto-monnaies.

La banque centrale chinoise a annoncé le mois dernier que toutes les transactions en crypto-monnaies dans le pays seraient illégales, soulignant la volatilité des prix et la possibilité de risques pour la sécurité nationale.

La Banque populaire de Chine a fait valoir dans un communiqué que les crypto-monnaies avaient perturbé l’ordre financier et étaient devenues un foyer pour « des activités illégales et criminelles telles que les jeux d’argent, la collecte de fonds illégale, la fraude, les systèmes pyramidaux et le blanchiment d’argent. »

La répression des crypto-monnaies par le pays a poussé les mineurs à quitter la Chine et à se réinstaller dans d’autres pays, selon Reuters, notamment les Etats-Unis

Voir l’article original sur www.mon-livret.fr

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %