Le protocole Mars quitte Terra 2.0 au profit de l’écosystème Cosmos