Exchange est pénalisé pour avoir fermé ses validateurs Ethereum 2.0

Temps de lecture :2 Minutes, 22 Secondes
Faits marquants:
  • Les validateurs reçoivent des pénalités s’ils sont déconnectés du réseau.

  • Les pénalités, dans ce cas, sont généralement légères en raison du peu de temps hors ligne.

Poloniex a subi une déconnexion de tous ses nœuds de validation Ethereum 2.0. Ils ont été inactifs pendant une période de 30 minutes ce 22 juin. Cette situation a entraîné une perte dans les rendements de l’échange ainsi que des pénalités.

Selon le registre du portail EthereumPool, entre 6h40 et 7h10 (GMT -4h00), les 400 validateurs que Poloniex a enregistrés pour le moment, ont été éteints.

Notamment ces nœuds validateurs sont destinés à l’usage privé de l’échange, puisque Poloniex n’offre pas de jalonnement Ethereum 2.0 parmi ses produits d’investissement, c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’un pool de jalonnement. Par conséquent, tout type de perte est assumé par l’entreprise.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Le réseau Ethereum 2.0 n’a subi aucun type de complication, en raison des quelques nœuds désactivés. Il existe actuellement plus de 400 000 validateurs et les nœuds Poloniex ne représentent que 0,1% du total.

Les pénalités dans le cas de Poloniex sont actualisées en fonction du montant d’ETH qu’ils ont cessé de gagner pendant la période où ils étaient inactifs. Source : EthereumPool.

Chaque nœud validateur Ethereum 2.0 est créé en déposant 32 ethers (ETH, crypto-monnaie du réseau Ethereum) dans un contrat spécial, qui ne pourra être retirée qu’après le lancement définitif de ce réseau. Pour maintenir un réseau plus équitable, les validateurs au sein de votre système peuvent être pénalisés pour avoir pris des mesures susceptibles d’affecter le réseau.

Ces pénalités sont des remises en ETH. Les amendes varient selon l’activité exercée par le nœud qui peuvent aller de l’inactivité due à une mauvaise connexion Internet, entraînant des pénalités mineures, à des tentatives de double dépense, qui peuvent aboutir à la perte du total de 32 ETH à ce que l’on appelle le slashing.

Publicité

Qu’en est-il des nœuds validateurs des pools de jalonnement ?

Bien que les nœuds de validation Ethereum 2.0 de Poloniex soient privés, il existe plusieurs échanges dans l’écosystème qui proposent actuellement du staking sur ce réseau, comme Coinbase, Kraken ou Binance. qui sont dans le top 5 des détenteurs du plus grand nombre de validateurs.

Le service offert par ces échanges est connu sous le nom de pools de jalonnement. Les utilisateurs peuvent investir dans le jalonnement sans avoir besoin d’avoir le 32 ETH pour devenir validateur. Les quantités d’ETH peuvent être aussi faibles que 0,0001 ETH.

Jusqu’à présent, il n’est pas arrivé qu’un pool de satking ait reçu des pénalités. Dans ce cas, en théorie, l’entreprise ou l’organisation elle-même devrait supporter les pertes. Bien que les événements récents montrent que les entreprises transfèrent parfois les conséquences de leurs mauvaises décisions à leurs utilisateurs.

Voir l’article original sur www.criptonoticias.com