Curve, un échange axé sur les stablecoins, est piraté

Temps de lecture :1 Minutes, 23 Secondes

Curve, une bourse décentralisée qui se concentre sur le trading de stablecoins, a subi un piratage cet après-midi. Différentes sources corroborent le fait, bien qu’elles diffèrent sur le point vulnérable de la plateforme.

Selon un publication diffusé sur Twitter par Curve Finance, le nom du serveur ou DNS de la plateforme a été compromis. Cela signifie que peut-être que les administrateurs de l’échange n’ont pas eu le contrôle de la page principale pendant le temps que l’attaque a duré.

Ils demandent à leurs utilisateurs de ne pas utiliser les services de l’échange jusqu’à ce que la situation soit résolue. Même si tout à l’intérieur de la plateforme a l’air « normal ».

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Quelques minutes auparavant, d’autres utilisateurs avaient signalé l’incident, même si la description de l’événement était différente. Plusieurs personnes ont convenu que l’interface de la plateforme avait été piratée.

Le compte Twitter officiel de Curve Finance a mis en garde contre le piratage 30 minutes après que d’autres utilisateurs en aient parlé. Source : Twitter.

« Il semble que le DNS de curve.fi ait été piraté. N’y faites aucune nouvelle approbation ou transaction jusqu’à la résolution officielle de CurveFinance elle-même », commenté un compte Twitter nommé foobar.

« L’interface de Curve Finance est compromise, ne l’utilisez pas jusqu’à nouvel ordre ! », alerté utilisateur @samczsum quelques minutes plus tard.

L’avis du compte officiel Curve Finance est venu trente minutes après les premières voix d’avertissement sur le piratage possible.

Les hacks de crypto-monnaie sont fréquents. Par exemple, il y a une semaine, Solana a subi une attaque massive contre ses portefeuilles qui a initialement touché 8 000 utilisateurs, comme l’a rapporté CriptoNoticias.



Voir l’article original sur www.criptonoticias.com