Worldcoin obtient l’approbation du fondateur d’Ethereum pour ses initiatives en matière de confidentialité

Worldcoin obtient l’approbation du fondateur d’Ethereum pour ses initiatives en matière de confidentialité

Une bataille entre progrès technologique et confidentialité des données se prépare autour de Worldcoin, un projet proposant une identité numérique et une crypto-monnaie en échange de scans de l’iris.

Alors que le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, applaudit les efforts de Worldcoin pour renforcer les mesures de confidentialité, le régulateur des données du Portugal a mis un frein au programme en interrompant la collecte de données biométriques pendant 90 jours.

Le système de Worldcoin repose sur une approche unique. Au lieu des méthodes d’inscription traditionnelles telles que le nom et l’adresse, les utilisateurs soumettent des scans d’iris pour créer une identification numérique.

Cet anonymat est encouragé par l’offre gratuite de jetons de crypto-monnaie WLD. Le programme a attiré plus de 4,6 millions d’utilisateurs dans le monde, mais les préoccupations concernant la confidentialité des données l’ont obsédé depuis le début.

Buterin félicite Worldcoin pour avoir résolu les problèmes de confidentialité

Buterin, un poids lourd de la crypto, semble soutenir Worldcoin. Il a récemment salué l’approche « données minimales » de l’équipe et son engagement à répondre aux critiques en matière de confidentialité. Il estime qu’elles surpassent les solutions d’authentification traditionnelles et centralisées en termes de protection de la vie privée.

Cependant, les régulateurs ne sont pas convaincus. Le Portugal se joint au Kenya pour lever l’alarme. La Commission nationale portugaise pour la protection des données (CNPD) a exprimé sa crainte d’un « préjudice grave » aux droits des citoyens en matière de données.

Cette décision intervient après que plus de 300 000 Portugais ont confié leurs données d’iris à Worldcoin. La CNPD a cité le risque élevé associé au stockage des informations biométriques pour justifier la suspension.

Total crypto market cap at $2.5 trillion on the weekly chart: TradingView.com

La situation soulève plusieurs questions. Premièrement, dans quelle mesure les données d’analyse de l’iris sont-elles sécurisées à long terme ? Les violations d’informations aussi sensibles pourraient avoir de graves conséquences.

Deuxièmement, les techniques d’anonymisation de Worldcoin sont-elles suffisamment robustes ? Même les données anonymisées peuvent potentiellement être reliées à des individus, notamment grâce aux progrès de la technologie de reconnaissance faciale.

Enfin, des méthodes de vérification alternatives pourraient-elles atteindre des objectifs similaires sans compromettre la confidentialité des utilisateurs ?

Worldcoin : le chemin à parcourir

L’approche de Worldcoin présente des avantages indéniables. En éliminant les méthodes d’identification traditionnelles, ils pourraient créer un système financier plus inclusif, en particulier pour la population non bancarisée.

Mais ces avantages ont un coût. Le programme repose sur la confiance et il incombe à Worldcoin de démontrer son engagement envers la confidentialité des utilisateurs.

À l’avenir, Worldcoin doit naviguer sur une corde raide. Ils doivent convaincre les régulateurs et les utilisateurs que leurs données sont sûres et que les techniques d’anonymisation sont infaillibles.

La transparence sur les pratiques de stockage des données et les risques potentiels est cruciale. De plus, explorer des méthodes de vérification alternatives qui minimisent les risques liés à la vie privée pourrait constituer une démarche stratégique.

Image en vedette de Metaverse Post, graphique de TradingView



Voir l’article original en anglais

Trezor Model T – Portefeuille Matériel de Crypto-Monnaie de Nouvelle Génération avec Écran Tactile Couleur LCD et USB-C, Stockez Votre Bitcoin, Ehereum, ERC20 et Plus en Toute Sécurité