Voyager obtient un prêt de 200 millions de dollars et 15 000 BTC d’Alameda Research pour se protéger contre le défaut de 3AC

Temps de lecture :2 Minutes, 36 Secondes
👋 Envie de travailler avec nous ? CryptoSlate recrute pour une poignée de postes !

Selon l’annonce de la société, la facilité de crédit sera utilisée pour protéger les actifs des clients à la lumière de la volatilité actuelle du marché et uniquement « si nécessaire ».

La volatilité du marché menaçant Voyager provient de Three Arrows Capital, un fonds d’investissement qui a contracté un prêt de 350 millions de dollars USDC et 15 250 BTC auprès de la société et n’a jusqu’à présent pas réussi à le rembourser.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Voyager a du mal à rester à flot même avec le prêt d’Alameda

Le prêt d’Alameda à Voyager est destiné à aider la plate-forme à répondre aux besoins de liquidités de ses clients alors que les menaces de défaut de paiement de Three Arrows Capital sur leur prêt se rapprochent.

La filiale d’exploitation de Voyager, Voyager Digital, a déclaré qu’elle pourrait émettre un avis de défaut à Three Arrows Capital (3AC) pour non-remboursement de son prêt de 15 250 BTC et 350 millions de dollars USDC. La société a initialement fait une demande de remboursement de 25 millions de dollars USDC avant le 24 juin. Cependant, la volatilité du marché et les problèmes de liquidité au sein de la plate-forme ont poussé Voyager à demander le remboursement de l’intégralité du solde de 3AC d’USDC et de BTC d’ici le 27 juin.

Selon l’annonce de la société, aucun de ces montants n’a jusqu’à présent été remboursé et le non-remboursement de l’un ou l’autre montant demandé avant le 27 juin sera considéré comme un défaut. Voyager a déclaré qu’il avait l’intention de poursuivre la récupération de 3AC et discute actuellement de la marche à suivre en justice. Cependant, la société a déclaré qu’elle n’était pas en mesure d’évaluer le montant des fonds qu’elle pourra récupérer auprès de 3AC.

On ne sait pas si le prêt d’Alameda permettra à Voyager de rester à flot. L’exposition de la société à 3AC est supérieure de plus de 150 millions de dollars au crédit qu’elle a obtenu d’Alameda.

Au 20 juin, Voyager détenait environ 152 millions de dollars en espèces et en actifs cryptographiques, ainsi qu’environ 20 millions de dollars en espèces affectés à l’achat d’USDC. Le prêt d’Alameda, d’une valeur totale d’environ 500 millions de dollars, porte les liquidités totales de l’entreprise à 652 millions de dollars.

Les conditions du prêt stipulent que pas plus de 75 millions de dollars ne peuvent être prélevés sur une période de 30 jours glissants et que la dette de l’entreprise doit être limitée à environ 25 % des actifs des clients sur la plate-forme. Voyager doit également obtenir des sources de financement supplémentaires au cours des 12 prochains mois.

L’octroi du prêt a accordé à Alameda un accès indirect à environ 11,56 % des actions en circulation de Voyager.

Voir l’article original sur cryptoslate.com