Starbucks taquine le programme de récompenses Web3 pour attirer de nouveaux clients

Temps de lecture :2 Minutes, 37 Secondes

Le géant mondial de la franchise de cafés Starbucks cherche à lancer un nouveau programme de récompenses Web3 pour attirer et fidéliser les clients, selon son PDG par intérim Howard Schultz.

S’exprimant lors de l’appel sur les résultats du troisième trimestre fiscal de l’entreprise mardi, Schultz a noté que Starbucks dévoilera bientôt une nouvelle « initiative numérique » Web3 qui étendra le programme de fidélité de l’entreprise :

« Cette nouvelle initiative numérique basée sur le Web 3 nous permettra de nous appuyer sur le modèle d’engagement actuel de Starbucks Rewards avec sa puissante approche dépenser pour gagner des étoiles tout en introduisant de nouvelles méthodes d’engagement émotionnel des clients. »

Le PDG a gardé ses cartes près de sa poitrine, mais a brièvement mentionné lors de l’appel que l’entreprise envisageait « d’intégrer notre écosystème numérique Starbucks Rewards avec des objets de collection numériques de marque Starbucks à la fois comme récompense et comme élément de renforcement de la communauté ». La révélation complète devrait avoir lieu lors de la journée des investisseurs de Starbucks le 13 septembre.

« Cela créera un ensemble entièrement nouveau d’effets de réseau numérique qui attirera de nouveaux clients et sera relutif pour les clients existants dans nos principaux magasins de détail », a-t-il déclaré.

Les résultats trimestriels de la société auraient dépassé les estimations des analystes, avec une augmentation de 9 % d’un trimestre à l’autre du chiffre d’affaires mondial pour atteindre un record de 8,2 milliards de dollars.

Au cours de l’appel, Schultz a également déclaré que le déménagement du Web3 faisait partie d’une volonté d’attirer et de fidéliser la clientèle plus jeune de Starbucks.

« Nous ne voulons pas être dans une entreprise où notre clientèle vieillit et nous avons une situation moins pertinente avec les jeunes », a-t-il déclaré, ajoutant que l’entreprise n’a « jamais été, dans notre histoire, plus pertinente que nous ne le sommes ». aujourd’hui à la génération Z. »

Starbucks a initialement annoncé son intention de sauter dans le train en marche des jetons non fongibles (NFT) en avril, comme Schultz a noté que « quelque temps avant la fin de l’année civile, nous allons être dans le secteur des NFT ».

Lié: La franchise canadienne de tacos utilise les NFT pour son programme de fidélisation de la clientèle

Starbucks n’est peut-être pas la seule grande marque à lancer un programme de fidélité Web3 dans un avenir proche.

Le mois dernier, la startup de blockchain interentreprises, Hang, a levé 16 millions de dollars en financement de série A dirigé par Paradigm. La société cherche à aider les marques à faire passer leurs programmes d’adhésion et de fidélité actuels à la blockchain et à intégrer les NFT.

L’entreprise aurait parmi ses premiers clients le fabricant de bière Budweiser, le média sportif Bleacher Report et les groupes de festivals de musique populaires Bonnaroo et Superfly.