Minima s’associe aux géants de l’industrie de la mobilité sur des solutions blockchain innovantes

Temps de lecture :1 Minutes, 17 Secondes

L’utilisation de la blockchain à travers le monde continue de gagner du terrain, avec des cas d’utilisation dans pratiquement tous les aspects de la société mondiale.

Et le protocole décentralisé Minima devrait s’ajouter à cela avec sa sélection dans le programme MobilityXlab.

Annoncé récemment, le programme verra la plateforme blockchain participer à une initiative visant à créer de nouvelles solutions dans le monde des véhicules et de la communication mobile.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Hugo Feiler, PDG de Minima, a déclaré :

«  Nous sommes ravis de faire partie du programme MobilityXlab et avons hâte de démontrer les avantages d’un réseau véritablement décentralisé pour la mobilité en général, et la communication de véhicule à véhicule en particulier..”

Minima pour aider à créer une communication véhicule à véhicule

Minima rejoint 10 autres startups du monde entier sur ce projet et s’associera à des entreprises leaders de l’industrie de l’auto-mobilité pour aider à mettre ces innovations sur le marché.

Les partenaires comprendront Ericsson, CEVT, Polestar, Volvo Cars et Volvo Group & Zenseact, entre autres.

Minima devrait commencer à travailler sur les solutions en août 2022 et inclura l’utilisation de la sécurité et de la décentralisation de la couche 1 pour connecter les voitures, permettant une plus grande sécurité des données grâce à des transferts immuables et résistants à la censure.

Le réseau Peer-2-Peer (P2P) du nœud connecté permettra également plus que le chat et la communication. Selon la plateforme, l’innovation devrait apporter les avantages des récompenses, des programmes de fidélité et du partage aux véhicules connectés.

Voir l’article original sur coinjournal.net