Les startups blockchain Peaq, Midas et BOB obtiennent du capital-risque

Les startups blockchain Peaq, Midas et BOB obtiennent du capital-risque

Trois spécialistes de la blockchain ont obtenu du capital-risque cette semaine – un indicateur haussier qui indique peut-être que les investisseurs se préparent à nouveau au secteur Web3.

Pic

Le 27 mars, Peaq – une blockchain de couche 1 (L1) conçue spécifiquement pour les réseaux d’infrastructures physiques décentralisés (DePIN) – a annoncé un cycle de financement réussi de série A, levant 15 millions de dollars.

Generative Ventures et Borderless Capital ont dirigé l’effort, avec la participation de plusieurs investisseurs de premier plan, dont Spartan Group, HV Capital, CMCC Global et Animoca Brands.

Avec pour vision de construire un réseau « économie des objets », Peaq vise à décentraliser l’infrastructure physique et les systèmes, offrant une infrastructure numérique sans autorisation et sans frontières pour des machines de plus en plus intelligentes.

La plate-forme offre de nombreuses fonctions backend pour les créateurs d’applications, facilitant la gestion des accès, les agents IA et la vérification des données des appareils. Son écosystème dispose également d’outils de support tels qu’une plate-forme de machines et un accélérateur de réseau d’infrastructure physique décentralisé, qui sont en partenariat avec Outlier Ventures.

Peaq prévoit d’utiliser les fonds collectés pour étendre son écosystème, qui héberge déjà plus de 20 DePIN. Ces DePIN englobent des secteurs tels que la mobilité, l’énergie, la connectivité, l’environnement, l’agriculture et les infrastructures numériques.

Midas

Midas a levé 8,75 millions de dollars de financement. La société, dirigée par le PDG Dennis Dinkelmeyer, développe un protocole qui émet des actifs du monde réel sous forme de jetons ERC-20.

Le cycle de financement, dirigé par Framework Ventures et BlockTower, alimentera les efforts d’expansion de Midas et le développement ultérieur de son protocole de tokenisation d’actifs.

Midas présentera également mTBILL, un stablecoin conçu pour permettre aux utilisateurs de tirer profit des bons du Trésor américain en chaîne. Selon la société, cette décision a le potentiel de bouleverser le secteur du stablecoin, en particulier à la lumière de son affirmation selon laquelle le lancement d’un stablecoin pendant une période de taux d’intérêt non nul pourrait être perturbateur.

Commentant l’actualité, Dennis Dinkelmeyer a souligné l’engagement de Midas en faveur de l’innovation, déclarant : « Midas est bien placé pour continuer à proposer aux investisseurs des produits innovants pour maintenir le capital, en particulier le capital stable, en chaîne grâce à des jetons porteurs de rendement, tout en exploitant la gamme complète de applications de défi pertinentes.

Peaq et Midas sont tous deux basés à Berlin. Leur capacité à attirer des financements témoigne de la confiance croissante des investisseurs dans le potentiel de la technologie blockchain pour les applications du monde réel et la tokenisation des actifs.

Bob

Par ailleurs, un réseau hybride de couche 2 appelé Build on Bitcoin (BOB) a réussi à lever 10 millions de dollars en financement de démarrage.

Castle Island Ventures a dirigé le cycle de financement. Mechanism Ventures, Bankless Ventures et les investisseurs providentiels notables Dan Held et Domo, le créateur de la norme de jeton BRC-20, ont tous participé.

Le projet pionnier, dirigé par le co-fondateur Alexei Zamyatin, cherche à introduire la première solution Bitcoin L2 compatible avec la machine virtuelle Ethereum (EVM).

La société basée à Londres se prépare également à lancer son La fusion programme le 27 mars, offrant aux participants un accès anticipé à sa plateforme.

Suivez-nous sur Google Actualités



Voir l’article original en anglais

Amazon music unlimited
Rejoignez dès maintenant Amazon Music Unlimited et plongez dans un univers de 100 millions de titres sans publicité. Profitez de 30 jours d’essai gratuit pour une expérience musicale inégalée !