Le Nigeria repousse les limites d’utilisation des distributeurs automatiques de billets CBDC BlockBlog

Temps de lecture :2 Minutes, 15 Secondes

Le gouvernement nigérian a imposé de nouvelles restrictions et limites sur le montant en espèces que les citoyens peuvent retirer des distributeurs automatiques de billets. La décision est apparemment une tentative de pousser plus loin la nouvelle CBDC du pays, l’eNaira.

La directive ordonne que les citoyens et les entreprises ne puissent pas retirer des montants supérieurs à 45 $ (20 000 nairas) par jour et 225 $ (100 000 nairas) par semaine aux guichets automatiques. Les retraits bancaires de plus de 225 $ (100 000 nairas) et 1 125 $ (500 000 nairas) seront soumis à des frais de traitement de 5 % pour les particuliers et de 10 % pour les entreprises.

La commande précise également que le cashback via les terminaux de point de vente ne peut pas non plus dépasser 45 $ (20 000 nairas) par jour.

Selon un rapport de Cointelegraph, Haruna Mustafa, le directeur de la supervision bancaire, a déclaré que « les clients devraient être encouragés à utiliser des canaux alternatifs (services bancaires par Internet, applications bancaires mobiles, USSD, cartes/POS, eNaira, etc.) pour effectuer leurs transactions bancaires. .”

Voir l’article original sur bitcoinmagazine.com