Le marché colombien de la cryptographie progresse, mais les utilisateurs exigent une plus grande sécurité — DailyCoin

Temps de lecture :3 Minutes, 35 Secondes

Alors que le marché de la crypto-monnaie en Colombie continue de croître, parallèlement à l’intérêt pour l’utilisation des monnaies numériques comme moyen de paiement, environ les deux tiers des Colombiens exigent une plus grande sécurité pour leurs investissements.

Les données ont été révélées dans une étude récente de la plate-forme européenne de crypto-monnaie CoinsPaidqui a montré que 65,4 % des personnes interrogées étaient prêtes à adopter la monnaie numérique dans leurs activités commerciales.

Cependant, si le gouvernement et les entreprises du secteur sécurisaient davantage les transactions effectuées par les utilisateurs, notamment en matière de prévention du vol et de la fraude, ce nombre pourrait augmenter.

La Colombie, se classe parmi les trois premiers pays d’Amérique latine en termes d’utilisation des crypto-monnaies, aux côtés du Venezuela et de l’Argentine, selon le Analyse en chaîne‘ 2021 ‘Indice mondial d’adoption des crypto-monnaies‘.

"Up to 35.8% of the participants in the survey would be willing to buy with cryptocurrencies if the country's scenario guaranteed greater confidence," the report revealed, as quoted by newspaper La República.
“Respondents prioritize the aspect of regulation and information about promotions, discounts and exclusive services that businesses that accept cryptocurrencies could offer,” the study added.

Ces données ne font que confirmer la croissance du marché des crypto-monnaies dans le pays sud-américain, qui se classe au 11e rang des pays utilisant le plus les monnaies numériques au niveau mondial.

Actuellement, la Colombie est également le pays qui compte le plus grand nombre de guichets automatiques Bitcoin en Amérique latine. L’essor du marché informel des crypto-monnaies dans le pays est en grande partie dû aux envois de fonds envoyés par les migrants vénézuéliens à leurs familles.

Le trafic de drogue pointe le bout de son nez

Un secret mal gardé est qu’à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, de gros volumes de crypto-monnaies sont utilisés par les cartels de la drogue mexicains pour payer les expéditions de cocaïne en provenance de Colombie. Cela signifie qu’une partie non négligeable des crypto-monnaies circulant sur le marché colombien est présumée provenir du trafic de drogue.

Pendant des décennies, le Venezuela, l’Amérique centrale et les Caraïbes ont été la voie empruntée par les cartels de la drogue pour faire passer de la drogue de Colombie, du Pérou et de Bolivie vers les États-Unis et l’Europe, comme le décrit un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

L’un des principaux centres d’opérations de trafic de drogue est situé dans les villes frontalières colombiennes de Cucuta et Arauca. Des sources bien informées ont révélé que des cartels mexicains envoient de temps à autre des « cadres » pour échanger de la cocaïne contre des crypto-monnaies.

“The Sinaloa Cartel and the Gulf Cartel are the buyers of the cocaine grown in Colombia, Peru and the Bolivian jungle. It reaches Ecuador and Venezuela by land. From there, the cartels send the shipments on planes to Mexico, Honduras, Nicaragua or Guatemala”, affirms the professor of National Security at the National Autonomous University of Mexico (UNAM), Raúl Benítez.

La tendance croissante de l’adoption de la cryptographie

"Purchases in cryptocurrencies like Bitcoin obviously increase when their own value is stable, but the trend is clear," said Rafael Brunacci, business development manager for CoinsPaid in Latin America.
Brunacci further projects that “between December 2020 and January 2022, cryptocurrency transactions will reach U.S. $1.8 trillion, which is a huge amount for retail activity, and illustrates the importance of businesses accepting digital currency payments.” 

Selon les résultats de l’étude, près des deux tiers des Colombiens seraient également disposés à utiliser des crypto-monnaies pour effectuer divers achats en ligne, et 31,2% seraient ouverts à l’achat d’équipements électroniques tels que des ordinateurs et des smartphones utilisant des actifs numériques.



Voir l’article original sur dailycoin.com