Hong Kong soumettra les échanges cryptographiques aux mêmes lois régissant TradFi

Temps de lecture :2 Minutes, 36 Secondes

Le conseil législatif de Hong Kong a modifié son système de financement de la lutte contre le blanchiment d’argent (AML) et le financement du terrorisme (CFT) pour inclure les fournisseurs de services d’actifs virtuels/crypto.

La législation créera un nouveau régime d’octroi de licences pour les fournisseurs de services de crypto-actifs, qui entrera en vigueur le 1er juin 2023. Le nouvel amendement soumettra les fournisseurs de services d’échange de crypto à la même législation que celle à laquelle sont soumises les institutions financières traditionnelles.

Le développement implique que les échanges cryptographiques cherchant à ouvrir une entreprise à Hong Kong devront suivre des directives strictes en matière de LBC/FT et des lois sur la protection des investisseurs avant de recevoir une licence d’exploitation. Contrairement à la plupart des autres régulateurs du monde, Hong Kong a utilisé l’effondrement du FTX pour réduire les risques réglementaires associés aux échanges centralisés.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Il y a un appel croissant pour placer les échanges de crypto-monnaie et les fournisseurs de services sous la juridiction de la loi et les soumettre à des exigences strictes en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et de protection des investisseurs. Les régulateurs du monde entier ont été critiqués pour ne pas avoir protégé les investisseurs de détail à la suite de la disparition de FTX.

Hong Kong peut-il devenir le prochain centre crypto ?

Eddie Yue, PDG de l’Autorité monétaire de Hong Kong, a récemment fait allusion à d’éventuelles réglementations de protection des investisseurs à venir dans la région. Le récent amendement a propulsé la nation à devenir le premier acteur sur la question urgente de la protection des investisseurs.

Hong Kong a travaillé activement pour établir une base réglementaire solide pour le marché naissant de la cryptographie. Le régulateur envisage également de permettre aux investisseurs de détail d’investir dans des fonds négociés en bourse (ETF) liés à la cryptographie.

En octobre, le gouvernement de Hong Kong a publié une politique proposant un cadre réglementaire et une orientation réglementaire basée sur les risques dans le cadre de la « Déclaration de politique sur le développement des actifs virtuels ».

Le gouvernement a proposé un certain nombre de projets pilotes pour évaluer et améliorer les technologies sous-jacentes des actifs virtuels. Le gouvernement de la ville a également l’intention d’adopter les technologies émergentes telles que les NFT et le métaverse, dans le but de transformer Hong Kong en un centre international d’actifs virtuels.

Cet article est apparu pour la première fois sur AMBCrypto

Voici comment rester à jour sur la crypto avec CryptosRUs !

Découvrez Bitcoin, Ethereum et bien plus encore à la CryptosRus Academy.

Pour les meilleurs échanges, consultez notre guide des meilleurs échanges.

Sécurisez votre crypto avec registre et échangez votre chemin vers la victoire avec l’aide de LuxAlgo

Inscrivez-vous à notre newsletter bihebdomadaire pour des nouvelles et des analyses exclusives.

Suivez le Bureau des actualités du CRU sur Twitter pour nos derniers articles et fils Twitter exclusifs.

Restez à jour avec George sur Tik Tok, Instagram et sa toute nouvelle chaîne de clips.



Voir l’article original sur cryptosrus.com