Russie : accord sur les crypto-paiements transfrontaliers

Temps de lecture :1 Minutes, 45 Secondes

En Russie, le ministère des Finances et la Banque centrale se sont mis d’accord sur un projet de loi qui permettra les paiements cryptographiques transfrontaliers. C’est ce qu’a rapporté le quotidien russe Kommersant, citant des déclarations du vice-ministre des Finances Alexei Moiseyev. On ne sait donc toujours pas quand le document sera voté.

En cours de légalisation, le projet prévoit que les citoyens russes puissent acheter des crypto-monnaies et accéder à des portefeuilles cryptographiques, entre autres. La banque centrale est responsable de la surveillance des fournisseurs. « Actuellement, les gens ouvrent des portefeuilles cryptographiques en dehors de la Fédération de Russie », explique Moiseyev. La Russie espère que cela lui donnera plus de contrôle et de transparence sur le secteur.

La Russie passe à la crypto – De nouvelles sanctions possibles ?

En fait, la légalisation prochaine des paiements cryptographiques transfrontaliers n’est qu’une des nombreuses mesures que la Russie a prises envers Bitcoin and Co. depuis l’attaque contre l’Ukraine. Le pays a établi de nouvelles règles fiscales pour les crypto-monnaies, recherche des alternatives au système SWIFT basées sur la blockchain et envisage actuellement de légaliser l’extraction de Bitcoin. Cependant, les paiements nationaux avec les monnaies numériques restent interdits pour le moment.

Réduisez vos frais d’échanges
Les frais d’échanges peuvent représenter plusieurs centaines de dollars chaque année. Pour cette raison, les bons tradeurs cherchent à les réduire car ils peuvent impacter fortement leurs résultats. Vous aussi vous pouvez le faire grâce aux liens ci-dessous :

Cependant, la poussée croissante vers la cryptographie ne devrait pas rester sans conséquences. Après que le président russe Poutine a ordonné la mobilisation partielle de 300 000 réservistes, l’Union européenne a prolongé les sanctions actuelles de six mois et annoncé un huitième train de mesures. Il est fort possible que l’alliance étatique se concentre davantage sur la cryptographie, par exemple en interdisant de mélanger les fournisseurs de services.

lire aussi

Les États-Unis avaient auparavant imposé de nouvelles sanctions au Kremlin. Le département du Trésor américain a mis sur liste noire 22 responsables russes et deux organisations. Parmi eux se trouvait une milice paramilitaire néonazie qui a pris une part active aux hostilités en Ukraine.

Vous souhaitez acheter des crypto-monnaies ?

Tradez les crypto-monnaies les plus populaires comme Bitcoin et Ethereum sur eToro, la première plateforme de trading social au monde.

Au fournisseur

Voir l’article original sur www.btc-echo.de