Ce sera important pour la crypto et le bitcoin cette semaine

Temps de lecture :4 Minutes, 48 Secondes

L’échec des attentes des analystes dans l’estimation du produit intérieur brut (PIB) aux États-Unis, couplé à une augmentation plus forte des prix à la consommation de l’UE, a provoqué la désillusion des investisseurs au cours de la dernière semaine de négociation. Malgré une détérioration croissante de la situation économique aux États-Unis et une inflation toujours élevée dans la zone euro, ni les indices boursiers classiques ni la crypto-monnaie clé Bitcoin (BTC) n’ont atteint de nouveaux plus bas pour l’année. Qu’il ne s’agisse que d’une pause temporaire ou que le marché financier étende sa correction dépendra en grande partie des nouveaux chiffres clés de l’économie cette semaine. Vous pouvez lire ci-dessous quelles dates pourraient influencer les prix de Bitcoin and Co. au cours de cette semaine de trading.

En raison du jour férié, les marchés américains étaient fermés aujourd’hui, c’est pourquoi les premières impulsions ne sont pas à attendre avant demain, mardi 5 juillet.

Chiffres sur les indices des directeurs d’achats de la zone euro

Les indices des directeurs d’achat (PMI) de la zone euro seront publiés à partir de 10h00 (CET) le matin. L’indice composite des directeurs d’achat (PMI) pour les secteurs manufacturier et non manufacturier reflète l’état des secteurs manufacturier et des services de la zone euro. L’indice se compose d’informations sur les tendances des affaires, de l’emploi, des commandes, des stocks et des prix dans les secteurs de la fabrication et des services. L’indice est basé sur une enquête auprès de 300 directeurs d’achats et chefs d’entreprise et est considéré comme l’un des indicateurs économiques les plus influents parmi les investisseurs. Les attentes pour le mois de juin s’établissent à 51,9 après avoir lu 54,0 le mois précédent. Une lecture en baisse indique une contraction de l’activité économique dans la zone euro et augmente la probabilité d’une récession dans la zone euro.

Indices des directeurs d’achat et publication des minutes du FOMC

Le mercredi 6 juillet à 16h00 (CET), l’indice ISM des directeurs d’achats (PMI) pour le secteur des services sera publié en premier. L’Institute for Supply Management présente les résultats de l’enquête mensuelle auprès de 370 directeurs d’achats et chefs d’entreprise de 62 secteurs d’activité. La prévision des experts pour le mois de juin est de 54,3, après 55,9 le mois précédent. La baisse des chiffres PMI est principalement négative pour le dollar américain et pourrait soutenir le prix du bitcoin.

Toujours à 16h00 (CET), le Bureau of Labor Statistics publie les postes vacants du JOLT. Les analystes du marché prévoient 11 millions de postes vacants. Le mois précédent, le nombre de postes vacants aux États-Unis était de 11,4 millions. Un nombre décroissant de postes vacants indique un ralentissement économique, ce qui accroît encore la tendance au ralentissement et la probabilité d’une récession. A 20h00 (CET), le procès-verbal de la réunion du FOMC de la Réserve fédérale américaine pour la dernière réunion de la banque centrale en juin sera ensuite publié. Les investisseurs espèrent de nouvelles informations pertinentes sur la situation économique et la future politique monétaire de la Fed. Une volatilité accrue sur les marchés financiers est donc à prévoir dans la soirée.

Compte rendu de la réunion de la BCE et nouveaux chiffres du chômage aux États-Unis

Jeudi commence par la publication du procès-verbal de la réunion de la BCE. A 13h30 (CET), les acteurs du marché recevront des informations plus précises sur la façon dont la Banque centrale européenne évalue la situation de la politique économique et monétaire dans la zone euro. Les investisseurs espèrent pouvoir tirer des conclusions sur la future politique monétaire de la BCE. A 14h30 (CET) seront alors annoncés les chiffres hebdomadaires des premières inscriptions au chômage aux USA. 230 000 nouvelles demandes initiales sont attendues cette semaine. Par rapport à la semaine précédente, cette estimation est supérieure de 2 000. Si le nombre de demandes initiales s’avérait plus élevé que prévu, cela indiquerait un ralentissement économique croissant aux États-Unis. Cette évolution négative pourrait conduire à un allègement budgétaire de la part de la Fed.

Rapport d’emploi à la fin de la semaine

Le dernier jour de la semaine de négociation, le 8 juillet, à 14h30 (CET), les chiffres de la masse salariale non agricole aux États-Unis pour le mois de juin seront présentés. Les masses salariales non agricoles correspondent à la variation mensuelle du nombre de masses salariales non agricoles employées. Le rapport mensuel sur le marché du travail est le chiffre le plus important et le plus significatif parmi les indicateurs économiques américains. L’augmentation de la croissance de l’emploi est considérée comme une indication d’une amélioration du marché du travail et de l’augmentation connexe des dépenses de consommation. Si, en revanche, la croissance de l’emploi se corrige, il s’agit d’une indication importante des problèmes croissants sur le marché du travail.

La baisse de la croissance de l’emploi a un impact négatif sur les dépenses de consommation futures. La prévision pour le mois de juin s’élève à 270 000 salariés. Par rapport au mois précédent (390 000), les prévisions des experts sont déjà nettement inférieures. Les faibles chiffres du NFP entraînent souvent une perte de force du dollar américain, ce qui pourrait avoir un effet positif sur le prix du Bitcoin. Toujours à 14h30 (CET), le taux de chômage aux États-Unis sera publié. Comme en mai, la prévision est de 3,6 %. Si le taux de chômage augmente, c’est une indication importante d’une détérioration du marché du travail et de la baisse connexe des dépenses de consommation.

Vous souhaitez acheter des crypto-monnaies ?

eToro offre aux investisseurs, des débutants aux experts, une expérience complète de crypto trading sur une plateforme puissante mais facile à utiliser.

Au fournisseur

Voir l’article original sur www.btc-echo.de